France – Croatie : Les Bleus chutent encore à la maison, il était temps que les vacs arrivent... Revivez ce match avec nous

FOOTBALL L’équipe de France termine sa campagne de Ligue des nations par une nouvelle défaite à la maison, les Bleus sont derniers de leur groupe

Aymeric Le Gall
— 
Les Bleus se sont inclinés face à la Croatie et sont derniers de leur groupe de Ligue des nations.
Les Bleus se sont inclinés face à la Croatie et sont derniers de leur groupe de Ligue des nations. — FRANCK FIFE / AFP

L'ESSENTIEL

  • L'équipe de France affronte la Croatie ce lundi pour la 4e journée de la Ligue des nations. 
  • Le match a lieu au Stade de France, à partir de 20h45, et sera diffusé sur TF1. 
  • Les Bleus sont actuellement 4e et derniers de leur poule, après une défaite contre le Danemark (1-2) et deux matchs nuls, face à la Croatie (1-1) et l'Autriche (1-1).
  • La composition probable de l'équipe de France: Maignan - Pavard, Koundé, Kimpembe, Digne - Coman, Guendouzi, Rabiot, Nkunku - Mbappé, Ben Yedder.



22h45 : On retrouvera les Bleus fin septembre prochain avec deux nouveaux matchs de Ligue des nations, avant de prendre la direction de Doha. Quant à moi je vous laisse là, je vais aller voir les joueurs et zone mixte et vous préparer un ou deux papiers pour accompagner le café-croissant demain matin. Merci à toutes et à tous d’avoir passé cette soirée avec nous, à bientôt !
22h45 : On retrouvera les Bleus fin septembre prochain avec deux nouveaux matchs de Ligue des nations, avant de prendre la direction de Doha. Quant à moi je vous laisse là, je vais aller voir les joueurs et zone mixte et vous préparer un ou deux papiers pour accompagner le café-croissant demain matin. Merci à toutes et à tous d’avoir passé cette soirée avec nous, à bientôt !
22h40 : Il est grand temps que tout ce beau monde parte en vacances se ressourcer le corps et l'esprit. La saison a été longue, messieurs, vous avez bien mérité d'aller vous faire plaisir sur le dancefloor de Santorin.
94e : Allez, rideau, deuxième défaite de rang à la maison pour l'équipe de France. Les Bleus sont derniers de leur groupe et terminent cette campagne de Ligue des nations sur un triste bilan de deux défaites et deux nuls.
93e : Ohhhh la manchette d'Ivusic qui sauve un coéquipier sdu csc !
91e : Les Bleus ont encore de quoi revenir mais, à l'image de cette passe complètement ratée de Benzema pour Grizou, rien ne va ce soir.
89e : Les Croates jouent à la baballe histoire de s'assurer les trois points. Mais il va tout de même rester quatre minutes. Après, j'ai pas l'impression que les Bleus y croient des masses non plus, il est grand temps que tout ça se termine.
88e : Bon ben on y va tout droit, mesdames et mesdames...
85e : Joli petit enchaînement contrôle-frappe de Rabiot sur le côté gauche de la surface croate mais le tir du Juventino passe au-dessus.
84e : Coman essaye de dynamiter un peu cette fin de match mais face à un tel bloc bas, ses qualités de vitesse sont clairement annihilées.
83e : Ça fait un moment que les Croates ne font plus rien. Si tout va bien, on devrait se prendre le deuxième d’ici peu.
81e : Giroud aurait fait du bien dans ce genre de match. Vivement son entrée en jeu.
81e : Giroud aurait fait du bien dans ce genre de match. Vivement son entrée en jeu.
80e : Guendouzi sort sous les sifflets du Stade de France. Grizou va avoir dix minutes pour nous montrer que c'est encore un joueur de foot.
79e : Konaté part dans une percée aussi bourrin qu’insensée. A l’arrivée il détruit le Croate sur son passage et concède la faute.
77e : Mbappé s’élance et... envoie une cagette au-dessus.
76e : Rabiot fauché, bon coup-franc à 25 mètres à venir pour les Bleus.
73e : Coman remplace Nkunku.
71e : La frappe tendue de Lovro Majer ! Maignan solide sur ses appuis qui stoppe des deux poings.
68e : Le Stade de France lance une ola, je suis à deux doigts de me barrer, je vous préviens.
67e : Voilà, il n’y avait rien à réclamer là, messieurs… Autant le une-deux avec Rabiot, qui remet en talonnade, était propre, autant c’est impossible de dire que Majer fait faute sur Digne.
66e : Lucas Digne s’effondre dans la surface croate mais l’arbitre ne dit rien. Le banc de l’équipe de France a bondi d’un seul homme tandis que le stade pourri l’homme en bleu ciel. Pour ma part je vais raison garder et mater le ralenti avant de brailler.
64e : Mbappé a pris un coup et reste au sol. Au ralenti, ça n'avait pas l'air bien méchant pourtant. Mais les coups du mois de juin font bien plus mal qu'en février. (bac philo mention AB mon pote) (FAUX)
62e : Non, je suis payé, dieu merci. Pas cher, mais quand même.

 

60e : L'arrêt décisif d'Ivusic devant Kyky !!!
58e : La cagade de Pavard et le sauvetage de dingo de Tchouaméni !!!! Le néo-Madrilène a pété une course de fou pour venir tacler et couper une passe croate (quasi) décisive, dans la surface de Maignan. Sans lui, c'était du bonbon pour Pasalic aux 10 mètres, plein axe face au but.
55e : Et la frappe de Mbappé coup de pied aux 25 mètres qui vient frôler le potal d'Ivusic ! C'est bon, les mecs se sont réveillés.
54e : La spéciaaaaaaaaaale de Karim, le double contact qui met les poils ! La défense croate parvient à empêcher le Madrilène d’enchaîner par la frappe mais bon sang que c’était beau !
53e : Presko en patron qui rattrappe la perte de balle de Mbappé et vient tacler et couper le contre croate côté droit.
51e : Bien vu cette passe de Tchouaméni pour Nkunku qui casse deux lignes croates ! Le centre-tir dans l’ancien Titi parisien est capté facilement par Ivusic. Y’a pas à tortiller, l’entrée de Tchouaméni fait un bien fou dans l’animation offensive des Bleus.
50e : Ah j’avais manqué l’entrée en jeu de Pavard à la place de Koundé. Merci de prévenir, M. le speaker du stade.
50e : Ah j’avais manqué l’entrée en jeu de Pavard à la place de Koundé. Merci de prévenir, M. le speaker du stade.
49e : Et Tchouaméni y va de sa première frappe hors surface. Ça manque de puissance mais c’était le geste à tenter.
48e : Mbappé fait danser le Sirtaki à son vis-à-vis côté droit mais son centre ne trouve personne. Mais ça n’empêche, les Bleus donnent l’impression de vouloir se sortir un peu les phalanges, ce qui est déjà pas mal vu la bouillie de la première période.
46e : C'est reparti !
21h48 : Kamara est sorti après une première période pas loin d'être effrayante, Tchouaméni le remplace.
21h47 : Alors que les deux équipes reviennent sur la pelouse, je n'aurais qu'un mot à dire : vivement Warriors-Celtics à 3h du mat' cette nuit.
21h34 : Je vous retrouve dans un petit quart d’heure (si je ne suis pas rentré chez moi).
45e : Allez, fin du calvaire, merci monsieur l’arbitre. Et même si vous n’avez clairement pas été au niveau sur pas mal de décision, il faut le dire, je me refuse de vous tirer dessus outre mesure. Non, on est bidons, c’est ça qu’il faut retenir à l’heure qu’il est.
45e : Allez, une double occase à l'arrache sur deux corners tirés à la suite, à chaque fois c'est contré par un pied ou un tête croate. On ne méritait pas d'égaliser de toute manière.
44e : En solidarité avec les joueurs de l'équipe de France, j'ai moi aussi décidé de faire la grève (des commentaires).
40e : Oh maman… Karim ne met pas un pied devant l’autre (et ça me coûte d’écrire ça), il est vraiment temps de le laisser aller se reposer après la saison de maboule qu’il nous a faite. Franchement, ces quatre matchs de Ligue des nations au bout du bout d’une saison éprouvante pour tout le monde, c’est du grand n’importe quoi. En face non plus d’ailleurs c’est pas Byzance, hein…
36e : On est statique, c’est flippant… Deschamps ne prend même plus la peine de se lever de son banc, il a compris. Vivement la fin de cette fenêtre internationale interminable au terme de laquelle on n’aura retiré à peu près aucun enseignement. Positifs, j’entends, les enseignements.
32e : Kamara et Guendouzi au milieu, je ne veux pas être méchant mais plus léger que ça tu meurs (jusqu’ici en tout cas). Et je peux ajouter Rabiot dans le lot, parfaitement inutile depuis le début du match.
29e : Le scuuuuuud de Nkunku depuis l’extérieur de la surface ! (bon, au ralenti en fait ça passe à perpet')
27e : On a mis le pied sur le ballon mais, question créativité, on repassera. Mbappé essaye de tout faire tout seul et, à part Nkunku éventuellement qui tente deux-trois trucs, c’est pas loin d’être le néant ce match pour le moment.
24e : Les Bleus sont à l’image de ce qu’ils ont montré lors des trois derniers matchs, dans le dur. On dirait vraiment le dernier jour d’école avant les grandes vacances. T’es là mais tu penses déjà au camping que t’as prévu dans le Sud avec tes potes.
18e : Alors que les lumières du Stade de France ont lâché pendant trente bonnes secondes. Encore un coup des Anglais.
15e : C'EST CHAUUUUUUUUD ! Quelle sortie de Maignan à la limite de sa surface qui parvient (en se jetant comme un cinglos) à enlever du bout des doigts le ballon des pieds de Budimir ! Le mec s'écroule mais la sortie est propre. Avec autorité comme on dit du côté de la préfecture de police de Paris. Par contre, derrière, Maignan doit poursuivre sa sortie et tacle illicitement Brekalo en dehors de la surface. Bon coup franc croate à suivre.
13e : Pour le moment il n'y a que Mbappé, entouré à chaque fois de trois ou quatre Croates (les mecs sentent le foot), qui semblent pouvoir apporter un peu de danger sur les buts d'Ivusic.
10e : Mbappé part en contre et se fait découper, rien dit l’arbitre ! Ben oui, c’est bien gros… Au ralenti y’a pas photo, Kovacic ne touche JAMAIS le ballon. C’était jaune, ça sera walou.
8e : On a encore eu chaud aux miches !!! Le centre fort de Brekalo passe devant toute la défense et fait passer un deuxième gros frissons dans le stade.
7e : La réaction des tricolores est immédiate avec un bon centre de Digne côté gauche, Nkunku avait bien surgi mais il manque sa tête. Allez les gars, on se reprend direct sous peine de commencer à se faire dessus.
6e : But de Modric ! Maignan la touche mais c'est au fond,ça commence royalement cette affaire.
5e : Ok, Konaté écrase la cheville de Budimir, rien à dire.
4e : WHAAAAAAAT ? Péno pour la Croatie alors qu'on pensait avoir récupéré la balle pour partir en contre.
3' : 3': Et derrière ça presse en retour, premier corner croate concédé sous les sifflets du stade.
2e : Premier frisson avec le déboulé de Kyky côté gauche mais son exter pour la Benz manque de justesse et les Croates récupèrent la boule.
1e : C’est parti ! Et on ne cracherait pas sur une victoire ce soir, histoire de finir sans s’ouvrir les veines en pensant au Mondial en novembre (oui, je suis toujours dans la mesure).
20h45 : Allez les cocos, les enfants sont couchés, les devoirs, le bain et la vaisselle sont faits, on peut enfin se poser pépouze devant le tube cathodique, ça va partir.
20h35 : Et vu que vous lisez plus vite que je n’écris, je suis sûr que vous avez le temps de jeter un petit coup d’œil à ce petit papier concocté par le collègue Nicolas Stival avant cette dernière rencontre de Ligue des nations avant les grandes vacances. Presko est à nouveau capitaine ce soir, et pour le moment on peut le dire, le brassard ne lui va pas trop mal, quand bien même il n’est pas appelé à le garder d’ici au Mondial.

 

20h34 : Le bruit du stade au moment de l’annonce des noms de Benzema et Mbappé, popopo ! Ça l’a moins fait pour Guendouz étonnement (ouais, c’est gratos, je sais).
20h32 : Le 4-4-2 est à nouveau de sortie, sans Griezmann, laissé logiquement sur le banc.

 

20h30 : Je sais que tout le monde s’en moque, mais à chaque fois que je fous les pieds dans ce stade, il m’arrive une galère avec l’ordi. La dernière fois, pour le finale de la Coupe de France, impossible de se connecter au wifi du stade (CHIANT), ce soir, moins relou, mais j’ai perdu tous mes favoris, mots de passe, etc. Voilà, c’était l’instant "moi moi moi". Maintenant on passe aux Bleus.
20h25 : Comme d’hab, le Stade de France sera blindé ce soir. En espérant voir de meilleures choses que la dernière fois face au Danemark. Karim et Kyky sont titus ce soir (il y avait un doute pour le Madrilène), donc moi ça suffit à mon bonheur.
20h15 : Salut la famille ! Je suis un peu à la bourre au stade ce soir (c'est la faute des supporters de Liverpool).
Et bonjour ! Voilà, c’est presque fini, nos valeureux Bleus vont bientôt pouvoir troquer les crampons pour des tongs, quelque part entre La Grande-Motte et Palavas-les-Flots. Mais d’abord, ils doivent disputer le dernier match d’une saison interminable , ce lundi au Stade de France. Pour cette quatrième rencontre de Ligue des nations en dix jours, les hommes de Didier Deschamps vont tenter de décrocher une première victoire, après une défaite à domicilepuis deux nuls,et.

Une semaine après le nul à Split, les coéquipiers du diminué mais indispensable Kylian Mbappé retrouvent la bande à Modric et Caleta-Car. Un nouveau remake d’une finale du Mondial 2018 avec pas mal de nouveaux acteurs, notamment côté français, entre blessures et choix de l’entraîneur (Maignan plutôt que Lloris dans les buts par exemple).

» Parce qu’on ne va quand même pas descendre en deuxième division de la Ligue des nations sans combattre, on se retrouve ce soir pour le live