FC Nantes-ASSE : L’immense soulagement de Saint-Etienne qui arrache la place de barragiste

FOOTBALL Saint-Etienne avait sacrément la pression avant la rencontre. Mais le nul ramené à Nantes et la déroute de Metz à Paris lui a permis d'accrocher la 18e place. Et ainsi espérer se sauver en Ligue 1

Frédéric Brenon
— 
L'immense soulagement des Stéphanois sur le but égalisateur de Romain Hamouma à Nantes.
L'immense soulagement des Stéphanois sur le but égalisateur de Romain Hamouma à Nantes. — S.Salom-Gomis/AFP
  • Le FC Nantes et l'AS Saint-Etienne se sont neutralisés 1-1 samedi 21 mai 2022.
  • Le FCN termine 9e de Ligue 1. Saint-Etienne arrache la 18e place.
  • Sainté jouera les barrages contre Auxerre les 26 et 29 mai. Le FCN, lui, est déjà en vacances. Et se prépare à jouer l'Europa League la saison prochaine.

Au stade de la Beaujoire

Ils ont levé les bras, ont brandi des poings rageurs, multiplié les accolades, certains se sont même effondrés au sol de soulagement. Dix-neuvièmes au coup d’envoi, les Stéphanois ont réussi leur improbable mission ce samedi soir : grimper à la 18e place synonyme de barrages. Le match nul à Nantes (1-1), arraché dans la douleur, a suffi au bonheur du peuple vert.

La donne était simple : il fallait à l’ASSE soit une victoire, soit un nul, en tout cas décrocher un meilleur résultat que Metz, lequel se cognait le PSG en parallèle. Pourtant, l’entame de match des Verts fut quelque peu timorée. Il fallut attendre le quart d’heure de jeu pour les voir se montrer enfin dangereux par l’intermédiaire de Bouanga. Les Nantais n’étaient guère plus impressionnants mais Ludovic Blas parvint à s’infiltrer et Mickaël Nadé commit une faute de débutant. Penalty pour le FCN. Transformé sans hésitation par le même Blas (22e).

Les quelques fans stéphanois osant s’afficher dans le stade (les supporteurs verts étaient officiellement interdits de déplacement) semblaient dépités, bien que la déroute des Messins à Paris au même moment leur permettait d’y croire. « Saint-Etienne en Ligue 2 », chambraient, de leur côté, les ultras nantais. Ragaillardis par cette ouverture du score, les Canaris se montraient menaçants par Merlin, Coulibaly, Kolo Muani ou encore Blas. Et l’esprit de révolte des Stéphanois me direz-vous ? Invisible sur le premier acte.

Hamouma égalise et ça change tout

Conscient des lacunes, le coach Pascal Dupraz fit entrer Romain Hamouma, 35 ans, au retour des vestiaires. Aussitôt Bouanga buta sur Lafont mais, presque dans la foulée, Paul Bernardoni sauva les Verts grâce à une double parade sur Coulibaly et Moutoussamy (48e). Sainté avait frisé la correctionnelle. Le match s’emballait un peu, Lafont puis Bernardoni sortaient chacun leur tour un énorme arrêt devant Hamouma (62e) et Kolo Muani (63e). Les minutes s’égrainaient et il manquait toujours à Saint-Etienne ce but qui change tout. A nouveau, Hamouma puis Camara ne trouvaient pas le cadre.

Mais la guigne était terminée. A la 78e minute, Bouanga débordait, centrait du gauche et trouvait Hamouma à la conclusion. Explosion de joie sur le banc. Malgré une fin de match stressante, l’essentiel était ailleurs. Les Messins ayant bu la tasse, Saint-Etienne laisse les Lorrains couler en Ligue 2. L’ASSE jouera donc sa survie contre Auxerre en barrages les 26 et 29 mai.

Les Nantais, eux, sont en vacances. Il ont fêté avec leur public une saison 2021-2022 en tous points réussie après avoir, eux aussi, galéré à se maintenir en Ligue 1 il y a un an. Vainqueurs de la Coupe de France le 7 mai, ils joueront même la coupe d'Europe à la rentrée. Reste à savoir avec quel effectif. Kolo Muani part à Francfort, Blas, Lafont, voire Simon pourraient eux aussi quitter le navire si de bonnes propositions se présentent.