Ligue 2 : Auxerre bat Sochaux aux tirs au but et affrontera le 18e de L1 pour retrouver l’élite

FOOT Dix ans après la relégation, l'AJA aura sur son chemin Metz, Saint-Etienne ou peut-être Bordeaux

20 Minutes avec AFP
— 
L'AJ Auxerre espère retrouver la L1 dix ans après l'avoir quitté (photo d'archive).
L'AJ Auxerre espère retrouver la L1 dix ans après l'avoir quitté (photo d'archive). — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

A deux matches du bonheur. Auxerre s’est qualifié pour le barrage d’accession en Ligue 1 vendredi dans son stade Abbé-Deschamps en s’imposant aux tirs au but aux dépens de Sochaux (0-0 a.p., 5-4 t.a.b.) en 2e tour de pré-barrage de Ligue 2. Au cours de la séance fatidique, le capitaine Birama Touré a donné la victoire à son équipe après que le gardien Donovan Leon a stoppé la tentative du Sochalien Yann Kitala, provoquant l’envahissement du terrain par le public qui rêve de la remontée en Ligue 1, dix ans après la relégation.

Mais avant de fêter vraiment l’éventuelle accession, l’AJA affrontera les 26 et 29 mai Metz ou Saint-Etienne (voire Bordeaux pour le scenario le plus improbable) avec le match retour à l’extérieur.

Les Auxerrois, 3e de Ligue 2, méritent leur qualification face à des Sochaliens (5e) qui ont malgré tout affiché beaucoup de courage, terminant très fatigués la rencontre après avoir déjà joué -et gagné au bout du temps additionnel- mardi sur le terrain du Paris FC (2-1), pour le 1er tour de ces « play-offs ».

Les Icaunais, soutenu par 17.000 supporters (guichets fermés) ont dominé la partie mais peuvent regretter d’avoir trop manqué de justesse technique dans la zone de finition pour prendre en défaut l’excellente organisation défensive de son adversaire, attentiste et préférant opérer en contres.

Occasions ratées

En première période, un coup franc de Gauthier Hein est passé de peu à côté (44), alors que le gardien Maxence Prevot a relâché un tir d’Hamza Sakhi sans conséquence autre qu’un corner (45).

Auxerre a ainsi dû attendre le temps additionnel pour obtenir sa plus belle occasion, Gaëtan Charbonnier manquant le cadre sur une reprise à bout portant après que le gardien sochalien Maxence Prevot n’a pu capter un tir d’Alexis Trouillet (90+1).

Auparavant, ce même Charbonnier s’était créé quelques situations chaudes mais sans trouver le cadre (63, 70) ou alors sur un tir facilement arrêté par Prevot (49). Dans la prolongation, un tir de Gaëtan Perrin a également frôlé le cadre (99).

Les Sochaliens ont, pour leur part, manqué assez tôt l’occasion d’ouvrir la marque sur un centre de Maxime Do Couto, intercepté par Donovan Leon juste devant Aldo Kalulu (13), alors que Gaëtan Weissbeck n’a pas su profiter d’une erreur du défenseur Carlens Arcus pour échouer sur le portier icaunais (78). Mais le FCSM peut aussi bien regretter que l’Auxerrois Quentin Bernard a sauvé son équipe sur la ligne devant Steve Ambri dans la prolongation, pour une occasion incroyable à cet instant de la rencontre (105+1).