OM-Nice : La victoire importantissime des Marseillais à revivre en direct (2-1)

FOOTBALL L'OM a repris la 2e place du championnat en s'imposant difficilement contre Nice grâce à un penalty généreux de Milik et un deuxième but de Bakamu avant la réduction du score de Lemina

J.L.
— 
Gouiri et Saliba se livrent un gros duel au Vélodrome.
Gouiri et Saliba se livrent un gros duel au Vélodrome. — Sylvain THOMAS / AFP



Quelle ambiance dans les deux virages, les joueurs de l'OM prennent el temps de célébrer cette grande soirée pour eux alors que les Niçois vont passer la trêve avec un gros mal à la tête, surtout quand tu sais que c'est Rennes qui se pointe à la reprise. Allz des bises tout le monde, merci de m'avoir accompagné
Ca c'est un match qui va compter dans la fin de saison marseillaise. Ca aurait pu basculer dans les deux sens, Nice a eu dix minutes de grosse domination et pas mal d'opportunités de revenir à 1-1, mais disons que sur l'ensemble du match, c'est pas volé pour l'OM qui reprend la 2e place du championnat à Rennes et sort les Niçois du podium
C'EST FINIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII VICTOIRE DE L'OM
93e : Une minute à tenir pour la défense marseillaise ça devrait le faire quand même
92e : OH LE COQUIN DE LEMINA QUI REDUIT LE SCORE. ET SI ET SI ET SI ?
90e : Ca faisait plusieurs opportunités de tuer le match en contre-attaque, la dernère es tla bonne avec ce centré parfait de gerson pour la tête piquée de Bakambu petit filet opposé. Benitez ne se couche pas assez vite
89e : ET VOILA CEDRIC AIR FRANCE BAKAMBU !!!!!!!!!!!!!!!!!
87e : Bakambu pour garder le ballon devant à la place d'un Payet un peu crâmé, coaching cinq étoiles du divin chauve argentin ce soir. Ca sent bon pour l'OM
84e : L'impression que le momentum de Nice est passé. On recommence à perdre du temps sur des contacts à droite à gauche, Kolanisac met Kluivert dans sa poche depuis son entrée...
81e : Ca va un peu mieux pour l'OM qui arrive à sortir de ses 40 mètres avec le ballon. Guendouzi s'offre une belle frappe du droit, de peu au-dessus. c'est sur un fil des deux côtés.
78e : Pas eu le temps de faire un point sur les changements. Atal et Kluivert sont rentrés à Nice, Harit il y a qqes minutes côté olympien. Sampaoli décide aussi de sortir Milik et de passer Payet en neuf
75e : DELOOOOOOOOOORT !!!!! L'OM A BESOIN D'OXYGENE MAINTENANT. Harti manque un contre clutch et derrière c'estKluivert qui fait sanser Rongier je crois. Un miracle que la frappe d'Andy soit déviée à côté
72e : POPOPOP C'EST CHAUD LA. Delort réclame un penalty après avoir été séché par Saliba sur un centre plongeant du côté droit. Bon au ralenti Saliba ne peut pas trop l'éviter, ça me parait logique de ne pas siffler
69e : PAU EL MURO !!!!!!!!! Quel bijou de passe de Thuram pour Andy qui se jette du pointu, Lopez est pris de l'autre côté mais il détend sa jambe gauche pour sortir le ballon...Ca se rapproche quand même
66e : Gerson prend pas sa biscotte là-dessus ? Bon coup-franc à venir pour Nice, je sens pas une sérénité maximale dans les virages du Vel', même si ça siffle tout à fait vigoureusement
63e : Galtier lance Dolberg dans la mêlée et le danger se précise dans le camp olympien. Gouiri va passer milieu gauche.
60e : LA MAIN MONSIEUR L'ARBITRE ??? Delort dévie volontairement de la main au second poteau, Stengs à deux doits de tromper Lopes qui sort une super manchette. Les Marseillais fous de rage et on les comprend : imaginez que Nice marque sur le cornet suivant
57e : Sinon ça se passe bien pour le Real qui se fait fesser 3-0 par le Barça alors que la 2e mi-temps commence à peine à Bernabeu. J'espère que les PArisiens regardent pas le match
54e : L'OGIVE DE PAPE GUEYE !!!! Benitez donne ses poings à la patrie pour repousser comme il peu, Milik suit bien et réussit un petit piqué magnifique sauvé non moins jolimentpar Todibo...Le Polonais taits hors-jeu
52e : Ah mais ce serait pas Jordan Amavi que je vois dans les short d'Under là-bas ? Bard traînait un peu la jambe depuis son débordement tout à l'heure. N'oublie pas que tu es prêté Jordan, fais pas le con.
49e : Et bé ça ne tarde pas. Action magistrale des Niçois qui se termine par un plat du pied sécurité de Delort dans le petit filet de Pau Gasol Lopes. MAis Stengs était hors-jeu au départ, but logiquement annulé
47e : Allez on y retourne les minutos. Pas de changements à première vue, mais les Niçois vont devoir prendre un peu plus de risques pour revenir dans ce match.
L'OM va rentrer au vestiaire boosté par ce but ultra-important. C'est globalement mérité pour les hommes de Sampaoli qui ont mis les ingrédients comme on dit, même si Nice aurait pu réussir le coup parfait avec Stengs. Ne partez pas c'est loin d'être joué cette afffaire.
45e : MILIIIIIIIIIIIIIIK NE TREMBLE PAS !!!!!!!!! CONTRE-PIED DES FAMILLES
45e : PENALTY POUR L'OM !!!!!! Pas sûr du tout même si le unee-deux entre Payet et Under était sublime. Todibo essaie de se retenir, disons que le Turc joue trèèèèèèèèèès bien le coup en laissant traîner sa jambe.
43e : Il doit faire mieux Thuram sur cette petit passe entre les lignes de Gouiri. Réflexe de milieu défensif à charcher un appui alors qu'il pouvait s'ouvrir le chemin du but avec un bon contrôle orienté sur la gauche
41e : PAYET QUI CROQUE ENCORE. Même joueur joue encore. Servi encore idéalement en retrait, l'international français (enfin avant) balance un drop sur la Cenbière, piégé par un rebond capricieux.
39e : PAYEEEEEEET AU DESSUS !!!!POOPOPOP elle était merveilleusement enroulée mais elle lèche la barre de Benitez. Quel contrôle d'Under au départ.
36e : Bon ça devient sérieusement cadenassé cette histoire. Je sens que je vais me mettre le classico dans pas longtemps. Il y a moins d'espace qu'hier soir dans la 13 pour aller au Stade de France
33e : Delort touche son premier ballon du match ou pas loin. Bon on sait qu'il n'a besoin que d'une miette mais quand même, il doit pas s'éclater des masses sur ette première mi-temps l'ancien montpelliérain
30e : L'OM a repris le contrôle, comme vexé par cette occasion concédée à Stengs. Mais le ballon de Guendouzi pour ROngier est un peu trop long dans la profondeur
27e : SALIBA LA REPONSE DU BERGER AU MOUTON !!!!!!! Centre au caviar de Payet, le joueur prêté par les Gunners n'a plus qu'à piquer sa tête mais il la plante un peu dans le sol et Benitez de détend juste comme il faut.
25e : STENGS T'AS PAS LE DROIT !!!!!!! COmment il peut rater ce plat du pied le bougre ???? Jeu à trois parfait sur la gauche, centre en retrait de Melvin dans les six mètres et e Nerlandais qui manque lee cadre de son mauvais pied. Quelle occaze.
23e : Ca s'équilibre tout doucement. On a même eu droit à une petite incursion nçoise dans la surface. BOn le centre de Bard ne faisait pas de mal à une mouche mais ça compte
21e : 80% de possession pour l'OM sur le premier quart d'heure et pas une seule occasion digne de ce nom. Et les Niçois sont en train de monter d'une gamme physiquement aussi, beaucoup de gros duels au milieu
18e : Aucune trace de Gouiri pour le moment. Il faut dire que l'ancien lyonnais s'est pris une énorme charge de Saliba, il a dû aller se faire poser un énorme bandage autour de la tête, je vous raconte pas la dégaine.
15e : Très long arrêt de jeu, alors que je jette un oeil aux statistiques. Seulement deux victoires pour l'OM sur ses neuf derniers match à domicile. 22 points de perdus. Autant dire que ça va pas être simple ce soir
12e : OH TODIBO LE RETOUR DU PATRON !!!! Pau Lopes avait envoyé une galette de quaterback à 60 mètres pour Milik qui avait presque réussi à se l'emmener avant d'être repris par l'ancien défenseur du Barça
9e : Les Nçois ne touchent pas une bille sur cette entame. Mais on connait la patte galtier, ses équpes savent souffrir sans plier, avec parfois un peu de chance et un grand gardien.
7e : Under commence à tournicoter autour de Melvin Bard déjà tout rouge à force de courir partout. Le Truc pavient à centrer de son mauvais pied mais Milik avait plongé au premier poteau...
5e : Premier corner dans la boîte du Dim. C'est dévié d'une petite aile de pigeon tout à fait délicieuse mais je crois que c'est Schneiderlin qui envoie un grand coup de tatane pour dégager
3e : Même sans être au stade le AUX ARMES qui vient de sortir des virages là j'ai des frissons je vous dis pas. Sinon petit point tactique : Kamara est bien défenseur axial, Gerson piston gauche, Under piston droit. Tongier et Gueuye en duo de récupérateurs
1e : ALLEZ C'EST PARTI ON VEUT VIBRER MESSIEURS
20h40 : PAs besoin de me renseigner pour savoir qui a gagné le derby romain

 

20h38 : Ah oui donc là c'est le 14 juillet sur la Canebière. Va y avoir une ambiance du tonnerre ce soir.

 

20h35 : Côté Christophe Galtier, c'est le onze annoncé ce matin dans les gazettes bien informées. Justin Kluivert, auteur d'un match énorme en coupe de France commence sur le banc, diminué par une gêne au mollet.

Benitez - Lotomba, Todibo, Rosario, Bard - Stengs, Lemina, Schneiderlin, Thuram - Delort, Gouiri

20h32 : Un oeil sur la compo de l'OM rapidos. Jorge nous a mis cinq milieux de terrain probablement à des postes pas possibles. A voir ce que ça donne dans l'animation...

Lopez - Rongier, Saliba, Catela-Car, Gueye - Kamara - Guendouzi, Under, Payet, Gerson - Milik

20h30 : ROULEMENTS DE TAMBOUR ME VOICI ME VOILA
19h45 : Et tant qu'on y est, un petit podcast à écouter sur le magicien Christphe Galtier, tournée juste après le match de coupe de France entre les deux équipes

 

19h45 : Salut les minutos et les minutas , en attendant ce gros choc au Vel je vous propose un peu de lecture sur Walter Benitez, le meilleur gardien de L1 selon le stats et pas seulement de L1 d'ailleurs

 

C'est la confrontation frisson de cette saison 2021-2022. Marseille versus Nice épisode 4, avec un showrunner qu'on espère aussi en forme que pour les opus précédents. On se passera évidemment entre supporters et joueurs au milieu de la rencontre, mais si on peut avoir autant de spectacleà l'Allianz Riviera en quarts de finale de la Coupe de France, on prend sans problèmes. Une seule absence majeure à déplorer des deux côtés, celle de Dante, sévèrement expulsé le week-end dernier à Montpellier. Pour le reste, Sampaoli et Galtier ont l'embarras du choix, et pourraient proposeren attaque. Payet et Milik en blanc, Delort et Gouiri en noir et rouge. Miam.

>> Coup d'envoi à 20h45, n'oubliez pas de finir le repas un peu plus tôt que d'habitude.