Un championnat de F1 sans Ferrari est-il possible?

F1 La scuderia menace de se retirer si...

Avec agence

— 

Le Brésilien Felipe Massa (Ferrari) a remporté le Grand Prix de France, huitième des 18 épreuves du Championnat du monde 2008 de Formule 1, dimanche sur le circuit de Magny-Cours.
Le Brésilien Felipe Massa (Ferrari) a remporté le Grand Prix de France, huitième des 18 épreuves du Championnat du monde 2008 de Formule 1, dimanche sur le circuit de Magny-Cours. — Jeff Pachoud AFP

La grogne monte dans le paddock. Après Toyota et Dieter Mateschitz, patron du groupe Red Bull, la scuderia Ferrari a menacé mardi de ne pas participer au Championnat du monde de Formule 1 en 2010 si le nouveau règlement imposé par la Fédération internationale de l'automobile (FIA) n'était pas modifié.

 

Fin avril, la FIA a fait connaître son nouveau règlement pour 2010, qui laisse plus de liberté technologique (ailerons avant et arrière ajustables, régimes moteurs non limités) aux écuries régies par un budget plafonné à 40 millions de livres sterling par an (45 millions d'euros).

Les autres équipes ne respectant pas cette règle pourront continuer à dépenser sans compter, tout en se conformant à des règlements plus restrictifs.

«Les mêmes règles pour toutes les équipes…» 

«Le Comité directeur (de Ferrari) a également exprimé son désaccord concernant les décisions prises par la FIA et son refus de parvenir à un compromis avec les constructeurs et les équipes, a souligné la Scuderia. Les mêmes règles pour toutes les équipes, la stabilité des règlements et la poursuite des efforts de la FOTA (association des écuries) pour réduire progressivement et méthodiquement les coûts et la gouvernance de la Formule 1 constituent les priorités pour l'avenir. Si ces principes fondamentaux ne sont pas respectés et si les règlements introduits pour le Championnat 2010 ne sont pas changés, alors Ferrari n'a pas l'intention d'aligner ses voitures lors du prochain Championnat du monde», indique la Scuderia.

Le début d’un bras de fer qui risque d’être au moins aussi acharné que la lutte pour le titre mondial 2009.

 

Et vous qu’en pensez-vous? Peut-on imaginer la F1 sans Ferrari ou bien est-ce une menace en l’air?