Le Barça et l'Inter attendront...Pas le FC Porto

FOOT Tout ce qu'il faut retenir de l'actualité du week-end des plus grands championnats européens...

B.T.

— 

Le FC Porto, impliqué dans une affaire de corruption et récemment exclu de la Ligue des champions, devrait finalement pouvoir disputer l'épreuve la saison prochaine, en profitant des délais pour l'examen de son cas, affirme lundi la presse portugaise citant un responsable de l'UEFA.
Le FC Porto, impliqué dans une affaire de corruption et récemment exclu de la Ligue des champions, devrait finalement pouvoir disputer l'épreuve la saison prochaine, en profitant des délais pour l'examen de son cas, affirme lundi la presse portugaise citant un responsable de l'UEFA. — Miguel Riopa AFP/Archives
Porto, un champion puissance 4

Le FC Porto a été sacré champion du Portugal pour la quatrième année consécutive, après sa victoire face au Nacional Madère (1-0) dimanche lors de la 28e journée. Les Dragons ont six points d'avance sur le Sporting Portugal à deux matchs de la fin et bénéficie d'une différence de but particulière favorable sur son dauphin. Le 24e titre de champion des Bleu et blanc quand même.

Le FC Barcelone frustré in extremis

Champion d'Espagne virtuel à la 91e minute de son match contre Villarreal, les hommes de Guardiola ont été rejoints sur le fil (3-3). Dommage, il leur fallait une victoire pour s'adjuger le titre. Nouvelle chance de conclure le 17 mai, à Majorque. Les Catalans comptent sept points d'avance sur leur poursuivant, le Real Madrid, à trois journées de la fin du championnat. Ils peuvent accrocher un premier titre, la coupe d'Espagne, dès mercredi face à l'Athletic Bilbao.

L'Inter Milan pas encore champion

Les hommes de Jose Mourinho avaient l'occasion de remporter le championnat dimanche, à deux conditions: qu'ils battent le Chievo Vérone, et que l'AC Milan perde contre la Juventus. Le champion en titre n'est pas parvenu à remplir la part du contrat qui dépendait de lui, en concédant le nul 2-2. La Juventus a toutefois donné un coup de main aux Intéristes en contraignant l'AC Milan au partage des points (1-1). Une victoire contre Sienne dimanche prochain ferait l'affaire.

Un fauteuil pour quatre en Allemagne

Le leader Wolfsburg a permis à ses poursuivants d'espérer en s'inclinant lourdement à Stuttgart (4-1). Avec trois journées à disputer, quatre équipes conservent une chance réaliste de décrocher le titre. Wolfsburg (60), le Bayern Munich (60), Berlin (59) et Stuttgart (58) se tiennent en deux points seulement. Le Bayern retrouve donc l'espoir de conserver son titre.

Chelsea et ses Frenchies explosent les Gunners


Le derby londonien des deux demi-finalistes malheureux de la Ligue des champions a tenu toutes ses promesses. Nicolas Anelka et Florent Malouda ont très largement contribué à l'humiliation infligée par Chelsea à Arsenal (4-1). L'ancien parisien a marqué d'une frappe splendide, après avoir pris le ballon au milieu du terrain et l'avoir remonté sans être gêné par la défense d'Arsenal. Malouda, lui, a été désigné homme du match et marqué le quatrième but des Blues.

Drogba, nouvelle cible de Wenger

L'Ivoirien n'en finit pas d'en prendre pour son grade. L'entraîneur d'Arsenal Arsène Wenger a eu du mal digérer la sévère défaite de son équipe face à Chelsea (1-4). «On est désormais dans un championnat où les plongeurs sont récompensés, lâche-t-il à la chaîne de télévision «Sky Sports». Je ne veux pas entrer dans des critiques individuelles, c'est à l'arbitre de faire son travail.» Le premier but de Chelsea vient d'un coup franc après une faute litigieuse sur Didier Drogba.