20 Minutes : Actualités et infos en direct
FOOTBALLSchalke 04 rompt son contrat avec Gazprom et s'assoit sur 9 millions par an

Guerre en ukraine : Schalke 04 rompt son contrat avec Gazprom et s'assoit sur 9 millions d'euros par an

FOOTBALLLe club allemand avait déjà décidé la semaine dernière d'effacer le nom et le logo de Gazprom de ses maillots après l'attaque russe contre l'Ukraine
Les joueurs de Shalke 04 respectent une minute de silence lors de leur dernier match en D2 allemande.
Les joueurs de Shalke 04 respectent une minute de silence lors de leur dernier match en D2 allemande. - Uli Deck/AP/SIPA / bizdev
Julien Laloye

J.L. avec AFP

Le club de football allemand de Schalke 04 (D2) a annoncé lundi la rupture de son contrat avec son sponsor principal, le géant russe Gazprom, à la suite de l 'invasion de l'Ukraine par Moscou. « Le conseil d’administration du FC Schalke 04, avec l’accord du conseil de surveillance, a décidé de rompre le contrat avec Gazprom avant son échéance », annonce le club sur son site Internet.

Quinze millions annuels qui s’envolent en cas de remontée

Le club avait déjà décidé la semaine dernière d'effacer le nom et le logo de Gazprom de ses maillots pour la rencontre de championnat samedi face à Karlsruhe, au surlendemain de l’attaque russe contre l’Ukraine. Le partenariat liant le club et le géant du gaz – dont l’actionnaire majoritaire est l’État russe et qui sponsorise également la Ligue des champions depuis 2012 – courait jusqu’en 2025. Il devait rapporter 9 millions d’euros par an à Schalke, le club de la ville de Gelsenkirchen, une ancienne place forte historique du football du bassin de la Ruhr, retombé l’an dernier en deuxième division.

En cas de remontée en Bundesliga, le contrat prévoyait une augmentation de la dotation à hauteur de 15 millions d’euros par saison. « La capacité financière du club n’est pas affectée par cette décision, assure Schalke 04, la direction du club est confiante de pouvoir présenter très prochainement un nouveau partenaire ».

Dortmund, le club rival, propose son aide

Ce week-end, le patron du Borussia Dortmund, Hans-Joaquim Watzke, le club voisin de Schalke (30 km séparent les deux stades) avait laissé entendre qu’il pourrait apporter une aide financière en cas de rupture du contrat avec Gazprom. « Et s’il faut en appeler aussi à la solidarité d’autres clubs en Allemagne pour aider Schalke à bien se sortir de cette situation, alors il faudra en discuter », avait lancé M. Watzke, actuellement coprésident par intérim de la Fédération allemande.

Sujets liés