Euro de handball : Les Suédois étaient trop forts, la défense française trop faible... Revivez cette demi-finale en direct...

LIVE Les deux équipes doivent composer avec le Covid, invité encombrant de cet Euro en Hongrie et en Slovaquie

N.S.
— 
L'équipe de France abattue après sa défaite face à la Suède en demi-finale de l'Euro, ce vendredi à Budapest.
L'équipe de France abattue après sa défaite face à la Suède en demi-finale de l'Euro, ce vendredi à Budapest. — Ferenc Isza / AFP

FRANCE – SUEDE: 33-34

Bon, il est temps de se quitter, sur cette grande déception. J'en connais qui vont faire des cauchemars peuplés de Jim Gottfridsson, le meilleur joueur du match avec notamment 9 buts. EXCELLENTE SOIREE, malgré tout ...
Guillaume Gille, toujours sur beIN Sports : « On peut trouver des lacunes en défense et en attaque. On n’a pas su faire fructifier notre très bon début de match. On a perdu beaucoup de duels. Il y a beaucoup d’erreurs qui nous font très mal au final. »
Vincent Gérard est très, très, très amer. Valentin Porte, toujours sur beIN Sports : « On prend beaucoup trop de buts. Malgré ça, l’état d’esprit est presque irréprochable en deuxième mi-temps. Je fais une grosse erreur avec ce carton rouge. Je me suis excusé auprès du groupe. C’est le jeu. Ce soir, il nous a manqué un petit but. » Nikola Karabatic explique qu’il aimerait revoir la dernière action, pour une éventuelle faute sur Ludovic Fabregas lors du dernier tir…

 

C’est le même épilogue que l’an dernier en demi-finale du Mondial, face au même adversaire… Les Bleus essaieront de se consoler en allant chercher le bronze contre le Danemark , leur victime en finale des Jeux olympiques de Tokyo. Le match aura lieu dimanche (15h30), avant la vraie finale, entre l’Espagne et la Suède, à 18h.

 

22h20 : Très bel arrêt de Palicka devant Fabregas... LA FRANCE EST BATTUE !!! La finale opposera la Suède à l'Espagne.
60e : Allez, but de Minne et un but d'écart à 30 secondes de la fin.
60e : Temps mort. Triste ambiance dans le camp français.
59e : L'arrêt de Palicka sur Ludo Fabregas. C'est (presque) fini (32-34) .
59e : Les Français sont en supériorité numérique pour finir le match.
58e : Aymeric Minne s'effondre et nouvel appel à la vidéo qui pourrait coûter cher à Lagergren, qui a mis la main dans le visage du Français. Bon, ce sera un 2 minutes. Voilà les équipes à 5 contre 5 (31-33) .
57e : Aïe, aïe, aïe. Carton rouge pour Valentin Porte au pire moment, pour une manchette dans la gorge de Lagergren, après recours à la vidéo. Les Bleus perdent leur capitaine et se retrouvent en infériorité numérique pendant deux minutes...
57e : Mais oui !!! Arrêt de Gérard + but de Minne = un seul but d'écart (31-32).
56e : Hugo Descat reste solide dans ses jets de 7 mètres, heureusement. Mais ça fait toujours 2 buts de débours (30-32).
55e : Joli contre conclu en beauté par Dylan Nahi. Allez, 2 buts de retard (29-31), c'est possible !!!
53e : C'est dur pour Vincent Gérard et Wesley Pardin mais je vois où ce Monsieur veut en venir.


 

51e : +4 pour la Suède (26-30) et dans la foulée, Nikola Karabatic bute sur Johannesson, qui a relayé Palicka dans les buts. Pfffff...
50e : C'est beaucoup trop simple pour les attaquants suédois (26-29)... Plus que 10 minutes pour signer un nouvel exploit .
48e : L'arrêt de Vincent Gérard ! Pour rien, puisque c'est un jet de 7 mètres, transformé par Pellas (25-28) .
47e : Guillaume Gille a bien récupéré du Covid. Le sélectionneur français râle tellement qu'il vient de prendre un carton jaune.
46e : Son nom est Persson et il a pris 2 minutes, après une faute sur l'intenable Minne (24-26).
45e : Bon et bien Pardin ressort déjà . Allez Vincent, va falloir réagir là (23-25) !
44e : 4 buts en 5 tentatives pour Aymeric Minne, qui assure depuis sa r entrée. Heureusement d'ailleurs (22-24).
42e : Et à l'inverse, c'est facile pour Wallinius, le Montpelliérain qui s'enfonce à l'aise Blaise dans l'arrière-garde française et met le but du +3 (20-23).
40e : Que c'est dur de se mettre en position de tirer dans la défense suédoise...
37e : L'ARRET DE PARDIN !!! Et Fabregas qui marque derrière (18-20)... Irrespirable déjà...
35e : Mais oui Fabregas qui s'arrache pour récupérer le ballon et inscrire le deuxième but français d'affilée (16-19) .
34e : Et Lucas Pellas, bien seul, qui plante déjà son 5e but côté suédois. 5 buts d'avance (14-19).
33e : 14-18 pour la Suède. Le même score que contre le Danemark mercredi. Espérons le même dénouement...
32e : Et déjà un arrêt de Palicka...
31e : Allez, on y croit ! Wesley Pardin a remplacé Vincent Gérard dans les buts .
Les Français ont mené de quatre buts en début de rencontre, mais ils ont ensuite cédé face aux coups de butoir suédois , avec un Vincent Gérard bien moins décisif que son homologue Andreas Palicka, auteur par ailleurs de trois pions. Allez, la pause va faire du bien. On se retrouve dans quelques minutes.
30e : Et encore Gottfridsson qui plante sur le buzzer. 14-17 pour les Suédois à la mi-temps !!! Va falloir sortir une deuxième période comme mercredi face au Danemark.
29e : Il se fait plaisir Gottfridsson dans la défense française. Un peu trop même (14-16).
28e : Oh non Hugo ! Descat expédie un jet de 7 mètres sur la barre. Balle de +2 pour les Suédois qui ne se font pas prier (13-15).
25e : « Captain » Porte montre l’exemple pour égaliser (13-13). Mais c’est très compliqué pour les Français après un début de rêve.
24e : Vis ma vis de pivot. Ludo Fabregas se fait à moitié étrangler par Wallinius, qui prend logiquement un 2 minutes.
22e : Pour la première fois, les Suédois sont devant après un but acrobatique (10-11).
21e : Pour l'instant, Palicka est le meilleur buteur de la rencontre...
20e : Et Palicka, le gardien suédois, qui plante un deuxième puis un troisième buts dans les cages françaises désertées. Les Suédois égalisent (10-10) . Temps mort demandé par Guillaume Gille.
19e : Nikola Karabatic a « gagné » le droit de se reposer avec ce 2 minutes, déjà le 3e de Français bien agressifs, dans le bon sens du terme comme on dit.
17e : L'arrêt de Vincent Gérard !!! Splendide, après une boulette de Dika Mem en attaque, un peu trop facile sur le tour. Et derrière Descat en remet une (10-7) .
16e : De retour dans les cages suédoises après avoir contracté le Covid, Palicka monte en régime avec un cinquième arrêt en plus de son but.
15e : C'est l'instant sprinkler à Budapest. On arrose des deux côtés.
13e : Forcément en supériorité numérique, c'est plus aisé pour les Suédois. Et le gardien Palicka plante un but dans les cages vides. Vincent Gérard, sorti sur l'attaque française, n'a pas pu revenir à temps. Plus qu'un but d'avance pour les Bleus (7-6) .
12e : Et 2 minutes pour Descat qui renverse Lagergren...
10e : Oh là là Melvyn Richardon qui tire depuis le parking ! Tout réussit aux Français pour l'instant (7-3).
9e : 2 minutes pour Konan, un peu barbare sur le coup.
7e : Nikola Karabatic s'y met lui aussi. Les Suédois sont fébriles en défense comme en attaque... Et ça fait 6-2.
6e : 5-1 déjà après ce but de Dika Mem , consécutif à une nouvelle balle perdue par l'attaque suédoise. Ne pas s'enflammer, ne pas s'enflammer...
4e : Ah ! Ah ! Hugo Descat. A deux doigts de faire le tour de la salle après avoir planté le but du 3-1.
3e : 2-0 France. Fabregas, opportuniste, récupère un tir de Mem repoussé par Palicka !
2e : Premier but du match pour Yannis Lenne après un échec suédois au tir ! Cela part déjà mieux que contre le Danemark (pas dur, remarquez).
1re : LA DEMI-FINALE COMMENCE !!! Espagne, nous voilà (oui, je m'enflamme un peu)
20h42 : La Suède privée de son meilleur buteur

Covid toujours. Le meilleur buteur suédois Hampus Wanne (41 buts dans cet Euro) a été confirmé positif et va donc rater le match, comme l'ailier droit Niclas Ekberg, le demi-centre Felix Claar et l'arrière droit Lukas Sandell, tous à l'isolement. En revanche, le finaliste du dernier championnat du monde peut compter sur le retour de son gardien numéro 1, le futur parisien Andreas Palicka.

20h35 : Nicolas Tournat et le sélectionneur Guillaume Gille de retour

Les deux hommes sont sortis de leur isolement dû au Covid, alors que Tournat avait été testé positif mardi, veille de France - Danemark (allez comprendre). En revanche, Kentin Mahé (Covid) et Romain Lagarde (blessure musculaire à la cuisse droite) sont absents.



 

20h30 : L'Espagne attend son adversaire

Décidément, les Espagnols aiment l'Euro. Doubles tenants du titre, ils se sont qualifiés pour leur quatrième finale d'affilée dans cette compétition en domptant le Danemark en demi-finale (29-25).



 

20h25 : Le coup d'envoi retardé

Bon, j'avoue que j'ai déjà été plus réactif, mais sachez que le coup d'envoi a été retardé d'un quart d'heure. La faute au match pour la cinquième place Norvège - Islande qui a été jusqu'aux prolongations (34-33). L'autre demi-finale Espagne - Danemark a aussi démarré avec un quart d'heure de retard.

Deux jours après être revenue d’on ne sait où (29-28) et passer en demi-finale de l’Euro, l’équipe de France remet ça. En face, la Suède s’est qualifiée elle aussi ric-rac pour le dernier carré, grâce à un succès tout aussi renversant contre la Norvège (24-23) après avoir été également…

L’affiche ranime des souvenirs cuisants pour les champions olympiques de Tokyo : une défaite l’an dernier lors du Mondial égyptien, en demie déjà (26-32). Mais entre blessures et Covid, les équipes n’ont plus du tout le même visage. Et l’indéboulonnable Nikola Karabatic, absent à l’époque pour soigner un genou, sera cette fois bien présent…

» On se retrouve pour vivre cette affiche peu avant le coup d’envoi.