L’OL veut « montrer l’exemple » en accompagnant le retour de Sara Björk Gunnarsdottir, joueuse et jeune maman

FOOTBALL FEMININ L'internationale islandaise de 31 ans, qui a mis au monde un petit Ragnar le 16 novembre, va effectuer son retour à l'entraînement avec l'OL cette semaine

Jérémy Laugier
— 
Sarah Björk Gunnarsdottir, ici lors d'un match de Ligue des champions avec l'équipe lyonnaise contre la Juventus, en décembre 2020 au Parc OL.
Sarah Björk Gunnarsdottir, ici lors d'un match de Ligue des champions avec l'équipe lyonnaise contre la Juventus, en décembre 2020 au Parc OL. — DREGER Ryszard/Sports Press Ph/Shutterstock/SIPA
  • A 31 ans, la milieu de terrain lyonnaise Sarah Björk Gunnarsdottir est devenue maman le 16 novembre dernier.
  • L’internationale islandaise est de retour cette semaine à l’entraînement de l’OL, ce qui constitue une situation inédite pour le club.
  • « On doit montrer l’exemple », a confié ce lundi au « Progrès » la coach lyonnaise, Sonia Bompastor.

Sara Björk Gunnarsdottir pourrait devenir dans les prochaines semaines la première joueuse de l’OL à participer à un match officiel après être devenue maman. La milieu de terrain islandaise de 31 ans a en effet accouché d’un petit Ragnar, le 16 novembre, et elle va retrouver cette semaine le centre d’entraînement de l’OL. Elle avait annoncé attendre cet heureux événement le 21 avril sur  son compte Instagram, soit un mois après sa dernière apparition sous le maillot lyonnais (un 8e de finale retour de  Ligue des champions à Brondby).

Alors qu’elle est sous contrat jusqu’en juin 2022 avec l’OL, « Björky » est déterminée à fouler à nouveau les terrains. « Elle revient avec beaucoup de motivation et d’envie, confie ce lundi au Progrès Sonia Bompastor. Sur le plan physique, je n’ai aucun doute, connaissant son profil, qu’elle retrouvera vite ses aptitudes. » Elle-même maman de quatre enfants, la coach de l’OL compte bien accueillir chaleureusement cette quasi-recrue.

 « C’est une grande première pour nous, mais j’ai été très claire à ce sujet avec le club : on doit montrer l’exemple. On a déjà entamé quelques démarches pour l’accompagner à son retour. C’est important, car elle reviendra avec un bébé de quelques mois et il faut qu’elle soit sereine par rapport à cette situation. »
 

Buteuse lors de la finale de Ligue des champions en août 2020

Consciente d’avoir besoin de « l’aval du gynécologue » pour « la rééducation du périnée » de sa joueuse, Sonia Bompastor tient aussi à s’entretenir avec Sara Björk Gunnarsdottir, notamment pour savoir si elle préférera laisser son enfant ou l’emmener lors des prochaines échéances sportives de l’OL.

Seize mois après avoir marqué lors de la 7e et dernière victoire lyonnaise en finale de la Ligue des champions contre Wolfsburg (3-1), l'internationale islandaise devrait susciter beaucoup de curiosité à Lyon avec ce retour à la compétition inédit.