Golf : Tiger Woods se voit « encore loin » d’un retour en compétition

CONVALESCENCE « J’ai encore beaucoup de travail à faire. Je me bats, je travaille dur, mais je ne suis pas au bout de mes peines », a reconnu le Tigre victime en février d’un accident de voiture

20 Minutes avec AFP
— 
Tiger Woods s'entraînant au Albany Golf Club, aux Bahamas le 4 décembre 2021.
Tiger Woods s'entraînant au Albany Golf Club, aux Bahamas le 4 décembre 2021. — Fernando Llano/AP/SIPA

Les fans de Tiger Woods vont devoir être patient. La légende du golf a reconnu samedi être « encore loin » d’un retour éventuel à la compétition, neuf mois après le grave  accident de voiture dans lequel sa jambe droite a été très abîmée.

Vainqueur de 15 tournois du Grand Chelem, Woods continue à s’entraîner mais ne peut pas encore prendre le risque de faire un swing normal, à haute vitesse, et veut éviter à tout prix une rechute en pleine rééducation. « Jouer au golf pour rigoler, c’est facile », a déclaré le Tigre à un journaliste de la chaîne américaine NBC en marge du Hero World Challenge, un tournoi qu’il organise et parraine cette semaine aux  Bahamas, au bénéfice de sa Fondation. « Mais jouer sur le circuit et être prêt à jouer pour faire de bons scores contre les meilleurs joueurs, sur les parcours les plus exigeants, c’est vraiment une autre affaire ».

Moins de puissance

« J’en suis encore loin. Vous allez devoir attendre encore un moment avant de me revoir sur le circuit avec le niveau de jeu requis », a conclu Tiger Woods, pour sa première interview publique, à la télévision, depuis son accident en février près de Los Angeles. Le joueur était en outre au practice samedi et a tapé des balles avec son driver, mais sans utiliser la puissance qu’il avait lors de ses victoires en Majeurs. « Je peux frapper la balle, avec n’importe quel club, mais ça ne va pas aussi loin qu’avant. Il n’y a pas la puissance requise. Mais je n’en suis quand même pas au point de pouvoir entendre retomber la balle, donc ça peut aller », a plaisanté la superstar du golf.

En début de semaine, Woods avait déclaré au magazine Golf Digest qu’il ne se voyait pas revenir à plein temps sur le PGA Tour américain mais qu’il n’excluait pas de participer à quelques tournois chaque année. « J’ai encore beaucoup de travail à faire. Je me bats, je travaille dur, mais je ne suis pas au bout de mes peines », a conclu le Tigre. Il pourrait quand même participer avant Noël à un tournoi de charité, en famille, avec son fils Charlie, selon certains médias.