Football : La Jordanie soupçonne la gardienne de l'équipe d'Iran d'être un homme

MAUVAISE FOI La fédération jordanienne a demandé à la Confédération asiatique de lancer une enquête sur Zohreh Koudaei 

W.P.
— 
Zohreh Koudaei
Zohreh Koudaei — Twitter

25 septembre 2021. L'équipe féminine​ de football d'Iran se qualifie pour la Coupe d'Asie en battant la Jordanie aux tirs au but, 4-2, avec deux arrêts de sa gardienne Zohreh Koudaei. Deux mois plus tard, la fédération jordanienne demande à la confédération asiatique d’ouvrir une enquête : elle soupçonne la joueuse iranienne d’être un homme.

Le président de la fédé jordanienne, le prince Ali Ben al-Hussein a publié une lettre sur Twitter et justifie sa requête par un « passif [de l’Iran] concernant les questions de genre et de dopage ». La sélectionneuse iranienne Maryam Irandoust évoque un « prétexte » de mauvaise foi pour « ne pas accepter la défaite ». Cette dernière se tient prête à « fournir tout document souhaité par la Confédération asiatique de football ».

Zohreh Kouadei parle de harcèlement et compte poursuivre la fédération jordanienne. La Coupe d’Asie féminine doit se dérouler en Inde du 20 janvier au 6 février.