OM – PSG : Les Parisiens toujours à la recherche du « meilleur rendement collectif »

FOOTBALL Les Parisiens ont fait match nul contre l’OM (0-0), dimanche soir au stade Vélodrome pour la 11e journée de Ligue 1

Adrien Max
— 
On a très peu vu Lionel Messi contre l'OM.
On a très peu vu Lionel Messi contre l'OM. — Christophe SIMON / AFP
  • Les Parisiens n’ont pas fait mieux qu’un match nul contre l’OM dimanche soir au stade Vélodrome lors du choc de la 11e journée de Ligue 1.
  • Les Parisiens sont ressortis du Vélodrome avec une « saveur douce-amère », frustré de pas avoir gagné mais satisfait du match nul dans un contexte difficile.

Au stade Vélodrome,

Minimum syndical pour le le PSG. Les Parisiens, qui n’ont pas fait mieux qu’un match nul dimanche soir contre l'Olympique de Marseille (0-0), étaient partagés à la sortie du stade Vélodrome. Un peu à l’image de leur prestation et de la « saveur douce amère » ressentie par Mauricio Pochettino à l’issue de la rencontre : « Parce qu’en tant qu’entraineur du PSG, on espère toujours gagner. Mais vu les circonstances, il y a de la satisfaction ».

S’il a loué « une bonne organisation de jeu, que ce soit en possession ou en phase défensive », ses joueurs n’ont jamais réussi à faire trembler les filets Marseillais. Même sur l’ouverture du score, finalement refusée pour un hors-jeu de Neymar (14e), c’est Luan Peres qui avait trompé son propre gardien.

« Je suis satisfait de ce qu’a fait Neymar »

Les Parisiens ont surtout été contraints de jouer presque toute la deuxième mi-temps à 10 contre 11, après l’expulsion d’Hakimi pour une faute en tant que dernier défenseur sur Under, justement signalée par la Var, encore elle. « Ce qui est dommage c’est d’avoir joué 40 minutes en infériorité contre une bonne équipe et dans une ambiance difficile », a regretté l’Argentin.

Et surtout de n’avoir jamais vraiment réussi à trouver le trio d’attaque Mbappé, Neymar et Messi. « Après l’exclusion, je devais prendre une décision, trouver une solution. On a fait comme ça, avec Neymar comme troisième milieu, un peu plus bas que Messi et Mbappé. Je suis satisfait de ce qu’a fait Neymar. Il a travaillé pour l’équipe et il sortait d’inactivité », a gentiment jugé Pochettino. Parce que depuis la tribune presse, on l’a vu plus vif pour esquiver les projectiles lancés par les supporters marseillais que pour faire la différence dans la défense de l’OM.

« Je pense qu’on a été un peu meilleurs »

Seul Mbappé a finalement été dangereux par sa vitesse et ses appels dans le dos de la défense. Contrairement à Messi, qui, malgré le fait de s’être retrouvé à trois reprises dans sa position préférentielle, n’a pas inquiété Pau Lopez. « On recherche le meilleur rendement collectif », a rappelé Mauricio Pochettino. Et ça s’est encore vu.

Un rendement collectif très limité, ce qui n’a pas empêché Mauricio Pochettino de se satisfaire « de la prestation et de la progression de l’équipe », et surtout d’estimer qu’ils « méritaient la victoire, de peu. Je pense qu’on a été un peu meilleurs ». Que ce soit pour ses choix tactiques ou ses analyses d’après match, on a toujours autant de mal à comprendre l’Argentin.