OM - PSG : Longoria s'en remet aux supporters marseillais pour que le classico reste « un instant de football » ...

FOOTBALL Pablo Longoria aimerait bien que le Vélodrome ne dérape pas en modovision lors du classico contre le PSG

W.P, avec AFP
— 
Pablo Longoria
Pablo Longoria — Daniel Cole/AP/SIPA

Pablo Longoria, président de l’OM et bientôt secrétaire général de l’ONU ? Dans une lettre adressée aux supporters marseillais, l’Espagnol a exhorté son monde à mettre le feu, mais pas trop non plus, à l’occasion du classico contre le leader et rival parisien, dimanche soir au Vélodrome. Une lettre qui ne restera a priori pas dans l’histoire mais qui a le mérite d’exister après un début de saison qu’on qualifiera d’agité du côté des tribunes phocéennes.

« Ce dimanche, nous allons encore vivre un très grand moment d’émotion et j’espère aussi un grand moment de football. Malheureusement, ce début de saison a aussi été marqué par des incidents qui ternissent l’image du football un peu partout en France », a écrit Longoria dans un texte adressé aux « supporters, habitués, sympathisants ou simples spectateurs occasionnels » du Vélodrome.

« Je veux tout faire pour que cet instant reste un instant de football et rien qu’un instant de football. Tout le monde nous a prévenus. S’il devait arriver le moindre incident, nous pourrions être très sévèrement sanctionnés », ajoute le dirigeant espagnol.

Un classico en mondovision

Depuis des incidents en tribunes lors du match Angers-Marseille le 22 septembre, l’OM est sous la menace d’un retrait d’un point au classement en cas de récidive. Et dimanche, la venue à Marseille du Paris SG de Lionel Messi, Neymar (peut-être) et Kylian Mbappé sera le premier très grand sommet de la Ligue 1​ avec plus de 65.000 spectateurs attendus selon le club.

« Je sais que beaucoup d’observateurs auront les yeux rivés sur vous, sur nous. Ce match est donc l’occasion de montrer au monde entier à quel point notre stade est beau, à quel point vos tifos et vos chants peuvent sublimer ces instants », a expliqué Longoria, disant espérer « une grande fête de football ».

« Pas d’alerte particulière »

« Habitués des virages Nord et Sud, des tribunes Ganay et Jean Bouin, je vous demande à tous et sans distinction de tout faire pour convaincre et inciter vos adhérents, vos amis, vos collègues à participer de la plus belle des manières à ces instants », a conclu le président marseillais.

Selon un porte-parole de l’OM, le club est en contact régulier avec les responsables des groupes de supporters et juge qu’il n’y a « pas d’alerte particulière » avant le match de dimanche.