France – Belgique : Menés 2-0, les Bleus renversent tout et filent en finale de la Ligue des nations… Revivez ce match de déglingos en direct

FOOTBALL Le vainqueur de ce duel au doux parfum de soufre rencontrera l’Espagne en finale

N.S.
— 
Théo Hernandez dans les bras de Kylian Mbappé après le but de la victoire du Milanais, lors d'un épatant France-Belgique.
Théo Hernandez dans les bras de Kylian Mbappé après le but de la victoire du Milanais, lors d'un épatant France-Belgique. — Franck Fife / AFP

-

 

Mais comment peut-on afficher deux visages aussi différents d'une mi-temps sur l'autre ? Bon, à vrai dire, à chaud, on s'en fout un peu. L'ironie de l'histoire, c'est que ce sont les deux pistons, assez invisibles le reste du match, qui ont plié le match sur un centre de Pavard converti par Théo Hernandez. Sur ce, je vous souhaite une excellente soirée, que vous soyez Français ou Belge.

C'EST FINI ! LA FRANCE JOUERA LA FINALE DE LA LIGUE DES NATIONS CONTRE L'ESPAGNE, DIMANCHE SOIR !!!

C'est incroyable ! Les supporteurs français chantent «On est chez nous». Les Belges ne disent plus rien. Je ne sais plus quoi écrire. Ah si, Veretout remplace Benzema pour jouer deux secondes et demie.

Les 4 minutes d'arrêt de jeu sont dépassées. 

90e+4: Alors que Dubois a remplacé Pavard, les Belges sont au fond du trou. Ils doivent se sentir maudits...

90e: GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOAL. Théo Hernandez place une mine du gauche après un débordement de Pavard. IN-CRO-YA-BLE.

90e: LE HAUT DE LA TRANSVERSALE !!! Le coup franc de Pogba, bien enroulé, était à deux doigts de plier le match.

89e: Bon coup franc pour la France. Allez, c'est celle-là.

87e: BUT POUR LA BELGIQUE !!! Non, il est refusé ! Lukaku était hors-jeu au moment de recevoir l'offrande de Carrasco. Pfffff...

86e: OH KYKY. Le ballon coquin après un une-deux avec Benzema. C'est juste à côté. 

86e: Même Lukaku fait des erreurs maintenant (ici une passe à contretemps). C'est dire.

84e: Roberto Martinez est bien énervé. On le comprend.

82e: Griezmann monte enfin en régime lui aussi. Mais c'est Mbappé qui est le plus impressionnant devant. 

78e: Les Belges sont méconnaissables depuis le début de deuxième mi-temps. J'avais oublié de vous dire qu'Eden Hazard était sorti d'ailleurs. Lui aussi avait complètement disparu de la circulation après une première période excellente.

77e: L'ARRET DE COURTOIS SUR UNE FRAPPE DE TCHOUAMENI, justement. Il y avait le feu dans la surface belge !!!

76e: Premier changement côté français avec Tchouaméni qui remplace un Rabiot assez neutre.

72e: LA MINASSE DE BRUYNE !!! Elle est légèrement déviée par Lloris en corner.

69e: Mbappé face à Courtois... Et C'EST DANS LA LUCARNE !!! Le match est complètement relancé.

Tielemans a tapé dans le pied de Griezmann. PENALTY !!!

66e: Griezmann s'écroule dans la surface... L'arbitre allemand M. Siebert va vérifier tout ça à la vidéo.

64e: Griezmann n'était pas loin de l'égalisation... Les Bleus sont réveillés pour de bon.

62e: BUT DE BENZEMA ! Superbe frappe en pivot du gauche au milieu de trois défenseurs belges, après un joli travail de Mbappé.

60e: C'est mieux côté français, même si ce n'était pas compliqué. Les Belges reculent et laissent venir.

58e: LE RATE DE GRIEZMANN !!! Mbappé avait enrhumé Carrasco sur son côté droit, mais son centre est cafouillé par le Colchonero que l'on a déjà connu beaucoup plus inspiré en Bleu. Ce n'est pas le seul, remarquez.

56e: Il y a un deuxième Français qui passe une bonne soirée, avec Thierry Henry, l'entraîneur-adjoint des Diables Rouges: M. Lamouche, habitant de la Haute-Loire, qui vient de gagner un beau pactole au jeu TF1.

54e: Mbappé et Griezmann tente de combiner et ça se finit par une faute de Grizou. Un résumé de l'attaque française ce soir.

53e: C'est sympa aussi, un France-Italie...

51e: Au bout d'une phase de jeu à 25 passes ou presque, Lukaku signe une volée écrasée dans les bras de Lloris. L'avant-centre belge met vraiment la misère à la défense française.

50e: Encore Pogba, cette fois de la tête, sur un coup franc de Griezmann. Au-dessus.

48e: LA FRAAAPPE DE POGBA DE 35 METRES. A peu près à 10 m à côté des cages de Courtois.

21h47: C'EST REPARTI !!!

La « bonne » parole de Didier Deschamps sur TF1:  « On a fait une première partie de la première mi-temps intéressante, on les a mis en difficulté. Après on a reculé un peu trop, on a subi. Ils cherchent beaucoup Lukaku. Faut être capable de ressortir. » Pas de changement pour l’heure.

21h31: MI-TEMPS ! Le dernier quart d'heure (au moins) a été un calvaire pour la bande à DD. Les Belges ont confisqué le ballon et marqué deux jolis buts par Carrasco puis Lukaku. Il y a trois classes d'écart pour l'instant entre les deux équipes. On se retrouve dans quelques minutes, avec des Bleus que l'on espère requinqués.

45e: La réaction de Mbappé, le Français le plus dangereux pour l'instant. Mais c'est à côté. Les Belges nous étouffent.

44e: Eden Hazard !!! Le capitaine belge, ressuscité, inquiète Lloris à son tour. Rien ne va plus. 

41e: ET LE DEUXIEME !!! SIGNE LUKAKU. Les Bleus sont KO. Servi par De Bruyne, l'attaquant de Chelsea laisse passer le ballon entre ses jambes et ridiculise Lucas Hernandez à la course avant de tromper Lloris dans un angle fermé.

37e: BUUUUUUUT DE CARRASCO !!! Les Belges dominaient depuis quelques minutes et l'ailier de l'Atlético Madrid ouvre la marque. Il endort Pavard sur son côté gauche, revient intérieur et prend Lloris à contrepied, au ras du poteau. Rien à dire, de la belle ouvrage.

35e: Les Belges campent dans la moitié de terrain française. L'été est fini pourtant.

34e: LA MOSELLE EN FORCE. Comme d'habitude.

 

30e: LE TACLE DE KOUNDE SUR LUKAKU EN PLEINE SURFACE !!! Culotté mais décisif.

27e: Super retour de Benzema dans les pieds de Witsel à 30 m des buts français. Derrière, Mbappé accélère et laisse Papy Alderweireld sur place pour obtenir un corner. Qui ne donne rien. 

24e: C'est quoi cette ouverture mon Kéké ? De Bruyne tente de lancer Lukaku mais son intérieur du droit vaguement enroulé file direct dans les bras de Lloris. 

23e: Revenons au jeu. Frappe de Mbappé sans danger pour Courtois. Après des premières minutes tonitruantes, ça roupille un peu au Juventus Stadium.

22e: Bon, je ne vous cache pas que je galère un peu parce que la touche « e » de mon clavier s’est barrée, et que je ne m’appelle pas Georges Pérec. J’aurais préféré le « w »…

19e: Le double contact de Pogba pour effacer De Bruyne. L'insolente facilité technique du Mancunien...

16e: Ils sont cinq Belges sur Mbappé dans la surface ! Même s'il plante moins ces temps-ci, Kyky fait toujours peur. 

14e: La galette de Pogba pour Benzema ! Karim est signalé hors-jeu pour un cheveu d'Eric Ciotti. De toutes façons, Denayer l'avait contré.

11e: QUEL POISON CE LUKAKU !!! Bon, je ne vous apprends rien hein... Mais c'est vraiment un cauchemar pour une défense, dos au but, lancé ou pas. Tout le temps en fait.

8e: SECOND POTEAU PAVARD ! Idéalement servi par Mbappé, très remuant, le piston droit français reprend mais c'est sans aucun danger pour Courtois.

6e: Denayer dégage son camp après un débordement de Bip Bip Mbappé qui avait dribblé Courtois après avoir réussi un grand pont sur le défenseur de l'OL. Il part très bien ce match.

4e: QUEL ARRET DE LLORIS !!! Lukaku déborde côté droit malgré Lucas Hernandez et surtout Varane, Koundé s'emmêle sur le centre et De Bruyne reprend aux 6 mètres. Tout le monde croyait au but, sauf Saint Hugo, qui était pourtant masqué et garde le poignet gauche ferme.

2e: Hop, Carrasco qui pique le ballon dans les pieds de Mbappé... Gros retour de l'ancien Monégasque sur l'ancien Monégasque.

C'EST PARTI !!! Les 22 joueurs avaient brièvement mis un genou à terre juste avant le coup d'envoi.

20h45: Le câlin entre Didier Deschamps et Roberto Martinez. Magnifique...

20h42: La Brabançonne maintenant. Avec de gros plans sur les fans belges dans un stade clairsemé. La demi-jauge appliquée lors de la Ligue des nations devait permettre d'accueillir 20.000 personnes à Turin mais ils n'y sont sans doute pas.

20h41: Quelques sifflets pendant la Marseillaise. Ce qui ne tue pas rend plus fort.

20h40: Les joueurs pénètrent sur la pelouse du Juventus Stadium (je vous fais patienter comme je peux, hein). 

20h35: 3-4-3, 3-5-2, 3-4-1-2 ? On va bien voir d'ici 10 minutes. Tout dépendra de la position de Grizou en fait. Mais les pistons seront bien Benji Pavard côté droit et Théo Hernandez à gauche.

20h30: On espère que ce match sera aussi trépidant que l'Italie-Espagne d'hier soir. On vous remet le live, au cas où.

20h25: Un peu de lecture pour patienter. Notre envoyé spécial à Turin William Pereira remue le couteau là où ça fait mal (enfin, ça fait mal aux Belges, nous ça va).

 

20h20: Nos amis belges maintenant. Déjà présents quand les frères Revelli jouaient, Toby Alderweireld et Jan Verthongen sont fidèles au poste en défense. Eden Hazard, l'intermittent du spectacle madrilène, porte bien sûr le brassard.

 

20h15: ET BONSOIR ! Prêts à assister au choc de l'automne ? Ce match est déjà un événement en soi, puisque Lucas et Théo Hernandez seront titulaires chez les Bleus. Deux frères ensemble en équipe de France, c'est du jamais vu depuis Patrick et Hervé Revelli. En 1974...

 

Dire qu’on évoquait la Ligue des nations avec un sourire moqueur, il y a encore quelques mois. A présent, on est tout excité à l’idée d’une demi-finale contre nos cousins belges, avec lesquels les relations se sont tendues depuis une réunion de famille qui a tourné au vinaigre, un soir de juillet 2018.

Le numéro 1 au classement Fifa contre le champion du monde, dans le stade de la Juve, ça a clairement de la gueule. Et quand ce sera fini, il y en aura encore. Le vaincu du soir rencontrera l’Italie dimanche après-midi à Turin, alors que le vainqueur défiera l’Espagne, quelques heures plus tard à Milan.

» Suivez cette affiche dès 20h15 avec nous