À Poitiers, un Tourcoing à réaction

— 

L'avantage avec le TLM, c'est qu'on ne s'ennuie jamais. L'inconvénient, c'est qu'il est pratiquement impossible d'être certain de récupérer sa mise quand on parie sur lui. Une semaine après une nouvelle défaite en finale de la Coupe de France, des Tourquennois qu'on pensait avoir la tête dans le sac sont allés s'imposer à Poitiers (1-3). « Gagner à l'extérieur, contre une formation mieux classée que la nôtre, c'est le meilleur moyen de se relancer », avoue Alex Sloboda. Ce matin, les hommes de Marcelo tiennent fermement leur 4e place, et on les voit mal la lâcher avant la fin de la phase régulière. Et pourtant... « Notre force, c'est de pouvoir tout oublier d'un coup et de passer à autre chose. Penser à long terme, en revanche, c'est compliqué », admet le capitaine nordiste. Le long terme, ce n'est pas pour aujourd'hui, mais pour mercredi. Ce jour-là, c'est la nouvelle direction du club tourquennois qui sera présentée. Au moins un rendez-vous dont on peut prédire la teneur. ■ A. M.