Top 14 : Encore deux merveilles d’Antoine Dupont pour sauver les fesses du Stade Toulousain

RUGBY Le demi de mêlée international a permis à son club de remporter une quatrième victoire de rang face aux Clermontois

J.L. avec AFP
— 
Antoine Dupont mystifie la défense clermontoise, le 26 septembre 2021.
Antoine Dupont mystifie la défense clermontoise, le 26 septembre 2021. — Lionel BONAVENTURE / AFP

Puissance quatre ! Toulouse a poursuivi son sans-faute cette saison avec un nouveau succès dimanche en clôture de la 4e journée du Top 14 au terme d’un match débridé contre une équipe de Clermont (27-15) clouée à l’avant-dernière place du classement. Encore une fois bousculé, le tenant du titre a su faire le dos rond et creuse déjà un premier écart en tête du championnat, avec cinq longueurs d’avance sur son dauphin, le Racing 92.

Un coup de pied pour Ntamack…

Les Toulousains n’ont quasiment pas existé offensivement de la première mi-temps, à part sur une fulgurance de sa charnière internationale : un habile coup de pied par-dessus d’Antoine Dupont réceptionné par Romain Ntamack pour son troisième essai de la saison. Et c’est à peu près tout tant les champions de France et d’Europe, acculés dans leur camp, ont multiplié les maladresses par excès d’enthousiasme, et passé l’essentiel de leur temps à contenir les assauts de l’ASM, parfois de justesse, à l’image des sauvetages de François Cros et Pita Ahki.

…Une feinte de passe d’école sur une 89

Bien servi par un Damian Penaud très en vue au centre, son poste de formation, Alivereti Raka a été le premier à concrétiser, en coin, la domination auvergnate. Sorti sur blessure, il a été imité au même endroit par son remplaçant, Marvin O’Connor. Engagé dans la semaine comme joker médical, l’international français de rugby à VII a marqué sur son premier ballon pour son premier match à XV depuis plus de trois ans.

Le troisième ligne Anthony Jelonch a lui aussi signé, en force au retour des vestiaires, son premier essai sous ses nouvelles couleurs toulousaines. Le match a ensuite logiquement baissé en intensité. Dominés en touche, les Clermontois ont été punis en fin de match par l’inévitable Dupont, sorti de sa boîte au ras d’une mêlée, sur une « 89 » d’école agrémentée d’une belle feinte de passe. Après la défaite de son voisin castrais samedi contre le Stade français (34-10), Toulouse est désormais la seule équipe encore invaincue cette saison. Et vu sa réussite du moment, c’est peut-être parti pour durer.