Stade Rennais-Tottenham : Malgré des regrets, Rennes s’est rassuré et a retrouvé une équipe

FOOTBALL Pour son entrée en lice en Ligue Europa Conférence, le Stade Rennais a concédé un nul plein d’espoir sur son terrain face à Tottenham (2-2)

Jérôme Gicquel
— 
S'il n'a pas marqué, Guirassy a pesé sur la défense des Spurs.
S'il n'a pas marqué, Guirassy a pesé sur la défense des Spurs. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
  • Le Stade Rennais n’est pas passé loin de l’exploit face à Tottenham jeudi soir mais doit se contenter d’un nul (2-2).
  • Déçu du résultat, le coach Bruno Genesio a toutefois apprécié le visage et les valeurs affichées par son équipe, qui est dans le dur depuis le début de la saison.
  • « On a surtout retrouvé une vraie équipe, avec une âme », a-t-il assuré à l’issue de la rencontre.

Au Roazhon Park,

Avouez que ça aurait eu de la gueule. Pour son entrée en lice en Ligue Europa Conférence, le Stade Rennais aurait pu frapper un grand coup jeudi soir en se payant Tottenham, le favori tout désigné de cette nouvelle compétition. Mais encore plombé par sa défense, un grand classique, le club breton a finalement concédé le nul (2-2) devant son public survolté. « Même si je suis très satisfait du visage affiché par mon équipe, je suis déçu du résultat bien sûr, a concédé le coach Bruno Genesio à l’issue de la rencontre. Il nous manque deux points pour être complètement satisfait ».

Peut-être pas encore remis de sa déroute de dimanche face à Reims, les Bretons avaient pourtant démarré de la pire des manières avec un but contre son camp de Loïc Badé. « Mais paradoxalement, l’ouverture du score de Tottenham nous a délivrés, à la fois individuellement et collectivement », a souligné l’entraîneur breton. On a alors vu une équipe combative et pleine d’envie, parvenant même, chose rare cette saison, à se créer des occasions avec 18 tirs, dont quatre cadrés, à l’issue de la rencontre.

« Etre capable de répéter ça tous les trois jours »

Pire attaque de Ligue 1 avec Nantes et Monaco, le Stade Rennais a aussi réussi à se montrer efficace grâce à Flavien Tait, auteur d’une superbe frappe enroulée, et à Gaëtan Laborde, qui a ouvert son compteur avec les Rouge et Noir en vrai renard des surfaces. « On peut être fiers de notre prestation, a réagi l’ancien Montpelliérain. Cela nous tenait vraiment à cœur de réagir après notre match de dimanche et je pense qu’on l’a fait ».

Face à Reims, Bruno Genesio avait en effet jugé la prestation de son équipe comme « la pire et de loin » depuis son arrivée en mars. Face aux Spurs, très décevants à l’image de sa star Harry Kane, il a cette fois vu « le meilleur match de la saison et de loin ». « Il y a eu plein de choses positives avec un jeu vers l’avant, des courses, de la variété dans notre jeu, a-t-il analysé. C’est positif mais on a surtout retrouvé une vraie équipe, avec une âme ».

Rassuré par les valeurs affichées par ses joueurs, Bruno Genesio espère désormais qu’elles ne les quitteront plus. « Il faut être capable de répéter ça tous les trois jours », a-t-il assuré. Cela tombe bien car c’est un autre gros poisson qui attend dans trois jours les Rennais avec un déplacement à Marseille, auteur d’un nul lui aussi pour ses débuts en Ligue Europa.