PSG-Clermont : La promenade parisienne avec un doublé d'Herrera à revivre en direct (4-0)

FOOTBALL Paris tentera de se rôder avant la Ligue des champions

J.L.
— 
Kylian Mbappé dans ses oeuvres contre Clermont.
Kylian Mbappé dans ses oeuvres contre Clermont. — FRANCK FIFE / AFP

Allez finito. Une promenade pour Paris devant un public ravi. La machine semble déjà bien rôdée avant de retrouver ses stars de l'attaque pour le match à Bruges. Je file en conf voir ce qui s'y dit de beau. La bise tout le monde. 

90e: Je ne regarde que Mendes. Bel athète mais il n'évolue pas vraiment sans sa position, dur de jauger son potentiel dans ces conditions. 

88e: L'enflammade d'Abou Diallo extraordinaire. Petit crochet le long de la touche, murmure dans le public. Feinte de centre et un Clermontois dans le zig, le stade en fusion, alors l'ancien défenseur de Dortmund se dit "pourquoi pas tenter une roulette"? Le dribble de trop. 

85e: AH on va voir cinq minutes le nouveau latéral gauche déniché par Léo le 31 août. Le grand espoir portugais Nuno Mendes, sur lequel on vous a fait un petit papier maison très complet. 

82e: Ahah Icardi se retrouve avec un bon ballon dans la profondeur et tout le monde s'excite sauf que bon Mauro et sa charette...il est repris bien avant la surface de réparation. 

79e: Mauvaise nouvelle en revanche pour Presnel Kimpembé, obligé se s'arrêter sur blessure. Enfin il ne boîte pas mais c'est l'idée? Toujours cette cheville qui l'embête ?

78e: Le stade debout pour la sortie de Kyky. Cette fin de mercato un peu agitée semble oubliée. Icardi va pouvoir se remettre un peu en jambes avant un mois de septembre chargé. 

75e: Clermont respire un peu depuis quelques minutes, tout en restant aussi dangereux qu'un chaton apeuré dans la moitié de terrain adverse. 

72e: Hakimi remplacé par Kehrer. Le latéral marocain s'est économisé aujourd'hui mais il a créer un ouragan sur une seule accélération. Gueye sort à son tour, remplacé par le jeune Dina Ebimbe. 

69e: Bon bon bon dire que Messi et Neymar sont en pyjamas dans leur salon. Quelle boucherie ça va être chaque fois que l'équipe d'en face va tenter de jouer au foot. 

66eET GUEYE QUI EN AJOUTE UN PETIT. Encore Mbappé qui croque mais sa frappe déviée par Desmas flotte dans les airs et le milieu sénégalais conlut de près. Ca commence à faire cher. 4-0. 

64e: OH KYLIAN ASSASSIN DE LA POLICE!! Parfaitement lancé par Gueye, Le champion du monde pousse un peu trop son ballon et finit par un piqué à l'arraché qui passe à côté !!

61e: Bonne prestation de Yulian Draaaaaaaaaxleeeer comme dirait Jean-Charles Sabatier. C'est lui le passeur décisif pour Mbappé. L'Allemand est assez actif si l'on s'en réfère à ses habitudes. Comme chque saison, il aura son utilité de temps en temps. 

58e: A peine le temps de lever la tête que l'attaquant parisien caviarde sa frappe du droit alors qu'il était idéalement placé à l'entrée de la surface. Attention à la manita amis clermontois. 

55e: KYLIAN MBAPPEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!! Lancé sur la voie de gauche par je sais pas trop qui (j'avais le nez sur l'ordi), le crackinho de Bondy élimine Delmas d'un crochet et finit bien du gauche. Le Parc lui réserve une belle ovation. 3-0. 

 

 

53e: Ahah le PArc qui siffle un corner clermontois comme si le PSG tenait sa qualif en finale de C1 à la 90e: Calmos les gars 

51e: Allevinah réclame un penalty après une charge de bison de Kimpembé, mais l'aribtre fait signer de jouer et je suis assez d'accord avec lui. Un block à la régulière, comme Rudy Gobert. 

48e: Le gardien italien acclamé par le CUP. J'en connais un qui doit tirer la tronche sur le banc de touche. 

 

46e: On y retourne. J'ai eu le temps de me sustanter car si la zone mixte n'est toujours pas de retour en L1, les buffets eux sont bien présents. Et ça change tout. 

Mi-temps au Parc. 45 minutes de très belle facture des Parisiens malgré les absents. Cette équipe va rouler sur la L1 ça promet d'être indécent. Pause fraîcheur, on se retrouve dans 15 minutes

43e: Donnarumma à deux dogts d'engueuler Marquinhos pour ce tacle de rageux qui l'enpêche de faire pourquoi pas un bel arrêt. L'Italien voudrait bien marquer quelques points dans sa lutte à distance avec Navas. 

41eDRAXLER PAS LOIN DU TROISIEME. Toujours l'élégance allemande avec cette feinte de tir soyeuse comme un baba au rhum. La frappe qui suit est sauvée on ne sait comment sur la ligne. 

38e: Pendant ce temps le retour de CR7 à Old Trafford se passe comme dans un rêve. Doublé pour le Portugais, sur qui le temps ne semble pas avoir de prise. 

 

36e: Hakimi ca fait finale olympique sur 400m vous pensez ? J'aimerais savoir. Quel joueur. Meilleure recrue de l'année (Messi ? Je connais pas trop). 

33e: Ce résultat provisoire dit beaucoup de la marge des Parisiens dans ce championnat quand tu vois la feuille de match des absents. J'ai peur pour nos amis belges en Ligue des champions mercredi...

30e: HERRERA MÊME JOUEUR JOUE ENCORE !!!! Mbappé met un tour de rein à son défenseur, centre repoussé comme tout à l'heure dans les six mètres, et Ander "raton" Herrera traînait par là. 2-0, merci, au revoir, pensez à éteindre la lumière en partant messieurs les clermontois. 

27e: Premier arrêt un peu délicat de Donnarumma, plus sûr que Bébel dans le professionnel sur la frappe de Dossou. Les appuis n'ont pas bougé. 

25e: MBAPPE SUR LE GARDIEN !!! Ca commence à aller un peu vite pour Clermont là. Jeu à deux entre Draxler et Gueye, balle en profondeur pour Speedy Gonzalez, mais la frappe est un peu taupée. 

23e: La locomotive Hakimi encore lancée à fonds de train (Céline Dion likes this). Centre en retrait magnifique pour Danilo qui la voyait déjà au fond. C'est sauvé par les fesses du Puy de Dôme.

20e: La VAR prend une heure pour vérifier, je sais pas trop pourquoi. But validé, comme il se doit. Paris n'aura même pas eu à forcer son talent pour prendre le score. 

18e: HERRERAAAAAAAAAAA !!! Le but de raccroc du milieu espagnol sur ce ballon repoussé dans l'axe par Desmas qui aurait dû laisser filer ce centre d'Hakimi. Mais si vous saviez comment le Marocain a déposé le gars en face de lui sur l'aire d'autoroute là. Wahou.1-0 pour le PSG

15e: Comme promis, les Clermontois jouent ce matchs sans trembler du menton. A l'image de cette action avec trois frappes successives repoussées par la défense parisienne. On comprend pouquoi cette équipe en est déjà à 8 points cette saison 

12e: Gros début de match d'Abdou Diallo qui a mis dans sa poche arrière le dénommé Dossou. Attention à pas s'asseoir dessus à la mi-temps quand même. 

10eOH MARQUI PETIT ZIZI !!!! Mbappé dépose le ballon sur sa tête aux six mètres mais le défenseur brésilien la caresse à peine, trop peu en tout cas pour tromper Desmas, tout heureux de voir le ballon se caler sans ses grands bras. 

9e: Légèrement sifflé à l'échauffement, Kyky est bien en jambes pour un type qui ne s'entraînait pas il y a encore deux jours à cause d'un mollet. il obtient à l'instant un bon coup-franc avec en plus la biscotte pour Zedadka

6e: Paris commence à s'installer avec des petits temps de possession intéressants sur le côté gauche. Mbappé réussit un petit pont pour lancer Gueye, dont le centre en retrait est contré. Dommage

3e: Niveau organisation tactique, il semblerait bien que Rafinha évolue à droite dans un 4-3-3 somme toute assez classique. Le Brésilien ferait bien d'être convaincant parce qu'il n'aura pas des masses de chances de commencer des matchs cette saison

1e: Une minute d'applaudissement de fort bon aloi pour Jean-Pierre Adams, décédé cette semaine. Le Parc est bien rempli avec une banderole hommage à Bébel. Grand soleil, on va passer un bon moment. 

16h50 : Clermont s’est privé de son buteur Mohamed Bayo, que le club a « laissé au repos » en raison d’une « fatigue physique ». Le CF63 évoque aussi un « mercato pesant autour de son avenir » et la situation compliquée traversée par son international guinéen durant la trêve en raison du coup d’Etat dans ce pays.

 

16h45 : Allez hop, la compo parisienne. Avec, comme attendu, la première de Gigi Donnarumma dans les buts, alors que Keylor Navas va digérer sur le banc le jet-lag causé par la trêve internationale. Après son bobo chez les Bleus, Kylian Mbappé va démarrer en pointe. Rafinha (oui, il est toujours là) est annoncé plus ou moins ailier droit dans ce 4-3-3. Pourquoi pas...

 

Alors que tout le monde se demande si les Parisiens ne perdront ne serait-ce qu’une fois cette saison vu leur effectif XXL, ce week-end de reprise après la première trêve internationale de la saison ressemble à une formidable opportunité pour les Clermontois. Ces derniers forment l’un des collectifs les plus cohérents de ce début de saison, et même s’ils seront privés de leur meilleur buteur Bayo, victime d’un coup de fatigue, ils affronteront une attaque parisienne privée de Di Maria, Neymar, Messi, et sans doute Mbappé, les trois premiers ayant été retenus par les matchs qualificatifs en Amérique du Sud. Bref, si l’on ajoute les absences pour divers motifs de Paredes, Sergio Ramos, ou Icardi, c’est un de ces week-ends où le PSG peut se retrouver en difficulté. A voir…

» Rendez-vous à 16h45, le temps de trouver notre place en tribune de presse !