Guinée: La sélection du Maroc bloquée à Conakry par une tentative de coup d'Etat

FOOTBALL Elle s'était rendue à Conakry, la capitale, pour disputer un match dans le cadre des qualifications à la Coupe du monde 2022

N.C. avec AFP
— 
Des forces armées circulent dans Conakry, lors d'un probable coup d'Etat, le 5 septembre 2021.
Des forces armées circulent dans Conakry, lors d'un probable coup d'Etat, le 5 septembre 2021. — CELLOU BINANI / AFP

La sélection du Maroc, en déplacement en Guinée pour la deuxième journée des qualifications à la Coupe du monde 2022, se retrouve bloquée à Conakry, prise au milieu d’une tentative de coup d’Etat. Un groupe armé a pris d’assaut depuis ce dimanche matin le palais du président Alpha Condé, réélu en 2020.

Les joueurs et le staff sont « en sécurité et se trouvent actuellement dans un hôtel un peu loin de la zone de tensions », a déclaré à l’AFP un responsable de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Mohamed Makrouf. Il n’empêche, tout le monde est inquiet, évidemment. « On entend des coups de feu (…). Ça tire depuis 10h00 ce matin, raconte le sélectionneur Vahid Halilhodzic, joint par L'Equipe. J’ai vu des soldats traverser la rue en courant. On ne sait pas. Les joueurs ne sont pas rassurés, l’inquiétude est présente, c’est sûr. »

En attente de l'autorisation pour aller à l'aéroport

Les autorités marocaines étaient en fin de journée en train de travailler pour faire évacuer l’équipe. « Un avion est déjà à l’aéroport pour l’opération », a précisé Mohamed Makrouf, mais la sélection n’a pour le moment pas l’autorisation de quitter son hôtel.

Depuis des mois, ce pays d’Afrique de l’Ouest parmi les plus pauvres du monde malgré des ressources minières et hydrologiques considérables est en proie à une profonde crise politique et économique, aggravée par la pandémie de Covid-19. Concernant le match, la Fédération marocaine de football est en contact avec la FIFA pour savoir s’il sera reporté, annulé ou finalement disputé au Maroc.