OM - Bordeaux : Match nul entre Marseillais et Bordelais dans une ambiance électrique au stade Vélodrome... Revivez le match avec nous

LIVE On s’attend à une ambiance du feu de dieu ce soir au Vélodrome à l’occasion des retrouvailles avec le peuple marseillais

Adrien Max
— 
Om Bordeaux
Om Bordeaux — Daniel Cole/AP/SIPA

22h42: Quelle soirée et quel scénario pour ce retour des supporters au stade Vélodrome. Les Marseillais, contrairement à leurs habitudes, sont très bien rentrés dans leur match, avant de se faire rattraper par des Bordelais revanchard en deuxième mi-temps. Pour un match nul finalement assez logique. Mais on retiendra surtout la magnifique atmosphère avec les 50.000 supporters présent ce soir à Marseille. Un bonheur de retrouver les vraies ambiance du foot. Merci à tous d'avoir suivi cette rencontre avec nous et à très vite sur 20 Minutes ! 

90+5: C'est fini ici au stade Vélodrome après une dernière occase très chaude pour Bordeaux. 

90+3: Corner pour l'OM et tout le stade est debout ! Mais ca ne donne rien. 

90+2: L'hésitation de Saliba qui lui fait perdre la balle. Le défenseur retient un peu le Bordelais et c'est carton jaune. 

90e: 5 minutes de temps additionnel. Ca va être très chaud jusqu'au bout !

89e: Changement de Sampaoli qui fait rentrer Alvaro pour Konrad. L'Americain est applaudi par le Velodrome. 

89e: Et rouge direct pour Balerdi. L'Argentin, déjà averti, est directement explusé pour une faute sur Mara. Son pied vient glisser sur le ballon au moment du tacle, et atteri un peu haut sur le tibia du Bordelais. Ca méritait le jaune dans tous les cas. 

87e: Bronca du Velodrome pour Costil qui cherche à gagner du temps. 

86e: Les Marseillais poussent, notamment par Radonjic, mais ils manquent de précision. 

84e: Sortie de Oudin pour Mara et de Ui Jo pour Pardo, à Bordeaux. 

83e: Carton jaune pour Otavio qui vient tacler Payet en pleine contre attaque. 

81e: But refusé à Radonjic. Il venait d'envoyer un boulet de canon dans les filets de Costil, mais l'arbitre douche les cris de joie du Vélodorme en signalant un hors jeu tout à fait logique. 

80e: L'enorme occasion pour l'OM ! Radonjic fait la différence sur son côté et centre pour Benedetto. L'argentin est gené au moment de sa frappe par un défenseur et tous les Marseillais, Sampaoli le premier, réclame le penalty. 

77e: Un orage s'abat au dessus du Vélodrome. Annonciateur d'une fin de match éléctrique ? A n'en pas douter mes amis. 

74e: Bel enchainement contrôle de la poitrine – reprise de volée de la part de Rongier, mais le ballon s’envole encore. Pour le plus grand désarroi de Pablo Longoria, le président de l’OM en tribune avec McCourt.

73e: Ouh la grosse faute de Balerdi sur Ui Jo, après une perte de balle. L'argentin est averti. 

72e: Double changement pour l'OM, avec les entrées de Rongier et Radonjic, pour Gerson et Under, blessé donc. 

68e: Adli rentre pour Basic à Bordeaux, et Bendetto avait remplacé Guendouzi quelques minutes auparavant pour l'OM. 

67e: Oh cette fois c'est Under ! Le turque recupère un ballon grâce à un contrôle orienté de la poitrine, mais il frappe trop fort dans le ballon. Et semble s'être blessé, la tuile. 

64e: La frappe au ras de la transversale de Mandanda ! Après un gros cafouillage dans la surface de Mandanda, les Marseillais galèrent pour se dégager et un Bordelais reprend le ballon d'une frappe enroulée. Le Vélodrome tremble, et le ballon passe juste au dessus. C'est chaud ! 

62e: Konrad s'enflamme un peu trop. L'Américain drible la défense mais centre beaucoup trop fort pour être dangereux. Benedetto va faire son entrée. 

58e: Pembelé est en train de mettre le feu dans la défense marseillaise. On n'était pas loin du 3e pour Bordeaux. 

57e: Incroyable, les Bordelais tentent, et réussissent, une combinaison sur corner avec un centre tendu en retrait. Oudin, je vous le disais, est là pour reprendre. C'est dingue que les Marseillais se fassent avoir comme ça alors que c'était une de leur spécialité il y a même pas deux saisons ! 

56e: Deuxième but pour Bordeaux ! 

55e : Les Bordelais se font de plus en plus insistants dans le camp Marseillais. Surtout Oudin. Ce match est très loin d’être fini.

53e: Toujours beaucoup de combinaisons entre Gerson, Konrad et Payet sur le côté gauche de la défense bordelaise. Mais avec un peu moins de réussite qu'en première période. 

50e: Réduction du score des Bordelais. Pembélé, qui vient de rentrer, arme son tir et vient tromper Mandanda après une légère déviation de la cuisse par Peres. 

49e: Lourde frappe de Payet à l'entrée de la surface, contrée par la défense bordelaise. Et encore une ENORME recupération de Pape Geye derrière, qui soulève le Vélodrome à chaque tacle.

48e: Le centre bordelais passe devant tout le monde et ne donne rien, Oudin avait tenté de la croisé mais personne n'a coupé. Doumache. 

46e: Il y a vraiment de la vivacité sur les côtés marseillais entre Under et Konrad ! 

46e: Il y a vraiment de la vivacité sur les côtés marseillais entre Under et Konrad ! 

46e: Il y a vraiment de la vivacité sur les côtés marseillais entre Under et Konrad ! 

45e: C'est reparti, toujours dans cette ambiance chaude et humide. 

45e: Changement à Bordeaux, sortie de Mexer pour Pembélé. 

45e+3: C'est la pause à Marseille ! 

45e: Trois minutes de temps additionnel. 

44e: Ambiance étouffante dans le Vel. Entre la chaleur, les supporters en feu et la fumée des fumis on ne sait pas comment font les joueurs pour respirer !

43e: Gerson aurait pu en marquer un troisième. Les Marseillais sont en feu dans cette ambiance, mais un défenseur bordelais vient contrer la frappe du milieu de terrain. 

40e: Monsieur Dimitri Messi Payet qui double le score. Le numéro 10 de l'OM slalome dans la défense bordelaise et vient tromper Costil d'une frappe croisée !  On a le droit à du grand Payet ! 

34e : Percée de l’intenable Konrad sur son côté droit qui lance Gerson. Le brésilien centre en retrait pour Under qui ne se fait pas prier pour la mettre au fond. Je vous laisse imaginer l’ambiance ici, avec les fumis et les pétards de sortis !

34e: OUVERTURE DU SCORE DE L'OM !

30e: Payet, complètement excentré, tente le coup franc direct. C'est au dessus. Et on a le droit à un très joli " oh hisse... " sur le dégagement suivant de Costil. Le plaisir de retrouver le public ! 

30e: Gerson la puissance ! Le milieu brésilien élimine deux défenseurs toute en force et en vitesse, avant de se faire découper. Jaune mérité pour Kwateng.

27e. Ui Jo s'essaye à 45 mètres... Et ça passe loin à côté des buts, mais la frappe vient d'une perte de balle de Guendouzi. Vous savez celui qu'on ne voit que parce qu'il a des longs cheveux. 

24e: La frappe de Mensah à ras du poteau de Steve Mandanda. Attention ça fait plusieurs fois que les Bordelais passent par le côté gauche, ce qui n’est pourtant pas dans leurs habitudes traditionnellement.

22e: Le Vélodorme n'a pas cessé une seconde de chanter pour ses joueurs depuis le coup d'envoi et on entend des grandes enflammades à chaque tacle réussi ou action dangereuse. C'est magnifique. 

20e: Ca tricotte pas mal devant la surface bordelaise du côté de l'OM, sans vraiment trouver la solution. Mais ils sont patients, retourne en arrière avant de revenir à l'assaut. 

18e: Ruddy Buquet, l'arbitre de ce match, laisse beaucoup jouer. 

16e: Olala Konrad ! Le joueur arrivé du Barça a du feu dans les jambes et provoque dans la surface avant de s'effondrer. L'arbitre ne siffle pas penalty alors que sur le ralenti on dirait bien qu'il se fait faucher la jambe droite. L'OM dérange. 

15e: Et encore un énorme retour de Geye ! La puissance du milieu marseillais.

13e: Et Kalu ne s'en remet pas et cède sa place à Rémi Oudin pour les Bordelais. 

13e: Belles récupérations de Geye et Gerson coup sur coup. 

12e: Saliba fait le taf en défense mais ça balance parfois un peu trop vite devant avec des longues passes assez imprécises. 

9e: Les Marseillais continuent leur pressing et essayent de se projeter viter vers l'avant mais les Bordelais ont du répondant. Pour l'instant. 

7e: Le coup franc de Payet passe un peu au dessus des cages de Costil, et Kalu fait son retour sur le terrain. 

6e: C'est Kalu, mais il se relève et marche en direction de la ligne de touche. Plus de peur que de mal à priori, mais le souvenir d'Erikssen est encore très présent. 

5e: Un joueur bordelais vient de s'effondrer dans le mur sans raison. Les secouristes font immèdiatement leur entrée sur la pelouse !

3e: Faute sur Payet, déjà bien en jambes, à 25-30 mètres des cages 

2e: Tout de suite un gros pressing de l'OM sous un tonerre de sifflet du Vélodrome ! Assourdissant. On pense forcèment aux oreilles de Timo Werner. 

1ère: C'est parti ! 

20h43: Jean Pierre Papin qui fête les 30 ans de son ballon d'or remporté, vient de donner le coup d'envoi fictif du match. 

20h43: Jean Pierre Papin qui fête les 30 ans de son ballon d'or remporté, vient de donner le coup d'envoi fictif du match. 

20h43: Jean Pierre Papin qui fête les 30 ans de son ballon d'or remporté, vient de donner le coup d'envoi fictif du match. 

20h43: Jean Pierre Papin qui fête les 30 ans de son ballon d'or remporté, vient de donner le coup d'envoi fictif du match. 

20h43: Jean Pierre Papin qui fête les 30 ans de son ballon d'or remporté, vient de donner le coup d'envoi fictif du match. 

20h43: Jean Pierre Papin qui fête les 30 ans de son ballon d'or remporté, vient de donner le coup d'envoi fictif du match. 

20h39: Les joueurs vont faire leur entrée sur la pelouse, l'ambiance est dingue et les premiers fumis s'embrasent. On va vivre un grand moment, avec la première de Sampaoli à domicile devant du public. 

20h35: Et celle des Girondins de Bordeaux. 

 

20h30: Les compos d'équipe, avec l'OM. Jorge Sampaoli reconduit le même 11 que contre Montpellier, avec Payet en 9. 

 

20h26: On débute la soirée avec des images de l’ambiance à l’intérieur et à l’extérieur du stade Vélodrome.

C’est la première qu’un stade en France accueille autant de supporters depuis la reprise de la L1. Le Vélodrome bouillonne.

 

Salut les copains, salut les copines ! On espère que vous être prêts pour ce qu’il va arriver ce soir au Vélodrome à l’occasion de cet alléchant OM-Bordeaux. Pas besoin de savoir lire dans les boules de cristal pour affirmer d’ores et déjà qu’on va se prendre une claque monumentale à l’entrée des joueurs. D’autant que c’est la grande première de Jorge Sampaoli devant le peuple bleu ciel et blanc. En s’imposant dans un match foufou la semaine passée sur le terrain de Montpellier, les Olympiens ont parfaitement lancé leur saison et on a hâte de voir ce que ça peut donner à la maison, dans un Vel en fusion.

>> Rendez-vous sur les coups de 20h30 pour lancer cette soirée en direct du stade.