OM-Saint-Etienne : Les Marseillais renouent avec la victoire avant de retrouver leur public

PREPARATION Après deux matchs nuls contre Braga et le Benfica Lisbonne, les Olympiens l’emportent 2 à 1 avec un but en toute fin match

Alexandre Vella
— 
Jorge Sampaoli, en train de chuchoter.
Jorge Sampaoli, en train de chuchoter. — Daniel Cole/AP/SIPA

Les Olympiens , dont deux joueurs de l’effectif sont  touchés par le Covid, restent invaincus dans leur préparation et renouent avec la victoire après deux matchs nuls obtenus contre Braga et Benfica. Opposé à Saint-Etienne pour leur sixième match de la présaison, l’OM n’a pas tout réussi mais s’est montré efficace aux deux extrémités du match. Un ingrédient suffisant pour s’imposer 2 buts à 1 dans cette affiche amicale au bon goût de Ligue 1.

Konrad de la Fuentes a fêté sa première titularisation en ouvrant le score dès la 2e minute, s’emmenant un ballon de Benedetto pour venir tromper de près le gardien stéphanois. Le jeune ailier américain arrivé de Barcelone a été le Marseillais le plus dangereux de la rencontre, délivrant par ailleurs en seconde mi-temps deux très bons ballons de but à ses coéquipiers peu avant de céder sa place à la 77e.

Rendez-vous samedi au Vélodrome

Wahbi Khazri a égalisé à la 21e, sa frappe croisée à l’entrée du coin droit de la surface ne laissant aucune chance à Simon Ngapandouetnbu, le gardien marseillais, venu suppléer cinq minutes auparavant Steve Mandanda, sorti avec une petite blessure à la cuisse gauche. Marseille a globalement dominé les débats, avec un Payet toujours en jambes qui a failli marquer d’une belle tête plongeante. Le meneur de jeu phocéen a laissé sa place à la mi-temps, tout comme Nemanja Radonjic.

Le but de la victoire est venu d’Alvaro Gonzales, entré en jeu à la 65e, sur un corner tiré à la 88e par Cengiz Ünder qui avait remplacé l’ailier serbe. Samedi, les Olympiens affrontent Villarreal pour le retour des supporteurs au Vélodrome.