Marseille : L'envoi par la mairie de matériels humanitaires en Tunisie vire à l'altercation avec des dockers

Mais !? Celle-ci est survenu alors que des élus marseillais communiquaient auprès de la presse sur l'envoi de matériels humanitaires à la Tunisie, durement touchée par le Covid

A.V.
— 
Des dockers lors d'une grève à Marseille (archives)
Des dockers lors d'une grève à Marseille (archives) — Michel Gangné AFP/Archives

La mairie de Marseille avait prévenu la presse et le port… mais pas les dockers. Alors que trois élus municipaux, Michèle Rubirola, Samia Ghali et Yannick Ohanessian, communiquaient auprès de journalistes sur l’envoi de matériels humanitaires en soutien à la Tunisie, durement touchée par le Covid, ces derniers ont été vivement pris à partie par des dockers, relate La Provence.

« Arrêtez de filmer ! Vous arrêtez ! Arrêtez tout ! Vous avez l’autorisation de qui là ? », s’exclame un docker. « Vous êtes qui ? » lui demande alors Michèle Rubirola, première adjointe au maire. Ce à quoi celui-ci répond « Et vous, vous êtes qui ? (…) Vous êtes chez nous là ».

Michèle Rubirola a ensuite expliqué avoir demandé les autorisations au grand port maritime, dans l’enceinte duquel se tenait cette conférence de presse. Un échange lunaire.