JO 2021 – Judo : « J’ai besoin de ça »… Une athlète s’explique sur les violentes claques de son coach

POLEMIQUE Elle affirme que c’est un simple rituel qu’elle a mis en place avec lui

C.C.
— 
La judokate allemande, Kayra Martyna Trajdos.
La judokate allemande, Kayra Martyna Trajdos. — FRANCK FIFE / AFP

Kayra Martyna Trajdos. Tout le monde connaît désormais son nom et surtout son visage depuis mardi. Pas en raison de son parcours aux Jeux olympiques de Tokyo mais en raison des gifles qu’elle a reçues avant un combat. Sur cette séquence, on voit l’entraîneur de la judokate allemande la secouer par le col puis lui asséner deux énormes baffles dans la figure pour la motiver. Les images ont bien sûr fait beaucoup réagir notamment sur les réseaux sociaux.

Kayra Martyna Trajdos a souhaité donc apporter quelques précisions : « C’est ce que j’ai demandé à mon entraîneur de faire. Donc s’il vous plaît, arrêtez de l’accuser ! J’ai besoin de ça avant mes combats pour rester éveillée. » La judokate allemande s’amuse même des réactions en ajoutant que ces gifles « n’étaient pas assez fortes » parce qu’elle n’a pas réussi à décrocher le titre olympique.

Un rappel à l’ordre des instances

« Comme je l’ai déjà dit, c’est le rituel que j’ai choisi avant la compétition, insiste-t-elle, mon entraîneur fait juste ce que je lui demande de faire pour m’échauffer ! » Malgré ces explications de l’athlète, la Fédération internationale de judo a rappelé à l’ordre cet entraîneur, mercredi : « (Nous lui adressons) un sérieux avertissement officiel, à la suite du mauvais comportement dont il a fait preuve pendant la compétition. Le judo est un sport éducatif et en tant que tel ne peut tolérer une telle attitude, qui va à l’encontre du code moral du judo. »