Ovalie : World Rugby met en place cinq nouvelles règles

CHANGEMENTS Ces nouvelles règles vont entrer en vigueur le 1er août. Celle dite du « 50/22 » vise à libérer des espaces en plaçant plus de défenseurs dans le fond du terrain

20 Minutes avec AFP
— 
Des joueurs de rugby en Nouvelle-Zélande (illustration).
Des joueurs de rugby en Nouvelle-Zélande (illustration). — Rafael Ben-Ari/Chameleons Eye/Ne

Les fans de rugby vont devoir faire avec quelques changements à compter du 1er août. World Rugby a annoncé mercredi l’adoption de cinq nouvelles règles dont celle dite du « 50/22 », qui vise à libérer des espaces en concentrant plus de défenseurs dans le fond du terrain.

Selon cette règle, l’équipe qui botte indirectement en touche depuis sa moitié de terrain dans les 22 mètres adverses, ou depuis ses 22 mètres dans la moitié de terrain adverse, aura désormais le lancer en sa faveur.

Nouveauté pour le renvoi sur la ligne d’en-but

Promue en mars 2019 lors du symposium sur la santé des joueurs en France, et testée notamment en Super Rugby, cette nouvelle règle doit permettre un jeu plus offensif en déshabillant le premier rideau défensif. L’équipe n’ayant pas la balle se voit alors dans l’obligation de renforcer son fond de terrain pour éviter de concéder une dangereuse touche.

World Rugby, organisme international qui gère ce sport et en définit les règles, a aussi entériné la règle concernant le renvoi sur la ligne d’en-but. Celle-ci oblige une équipe qui aplatit dans son en-but à relancer le jeu par un renvoi en drop effectué de sa propre ligne d’en-but, alors qu’actuellement elle peut le faire où elle le veut dans ses 22 mètres.

Parmi les autres règles adoptées, l’une vise à protéger le gratteur dans les mêlées ouvertes, en sanctionnant les déblayages qui ciblent les membres inférieurs. Une autre règle punit les joueurs formant une mini-mêlée à trois pour avancer.