Roland-Garros : Les outsiders Medvedev, Zverev et Tsitsipas sont de sortie… Le programme du vendredi 4 juin

TENNIS C’est une belle journée pour des gens qui rêvent à la Coupe des Mousquetaires

N.S.

— 

Stefanos Tsitsipas devra surmonter l'obstacle John Isner ce vendredi à Roland-Garros.
Stefanos Tsitsipas devra surmonter l'obstacle John Isner ce vendredi à Roland-Garros. — Christophe Saïdi / Sipa

L’affiche du jour

Après s’être gratté la tête, nous avons opté pour Daniil Medvedev vs Reilly Opelka. Le Russe est certes numéro 2 mondial, mais son allergie à l’ocre n’est un secret pour personne. Pour la première fois, il a passé cette année un tour à Roland, et en a même profité pour en franchir un deuxième, en estourbissant tour à tour Alexander Bublik et Tommy Paul.

Ceci dit, c’est maintenant l’immense Opelka (2,11 m) qui se dresse devant le grand esthète slave (1,98 m). L’Américain, tête de série n° 32 et sosie XXL du rugbyman Yoann Huget, a surpris son monde en se hissant en demi-finale à Monte-Carlo. Il peut franchement perturber le pas toujours fiable Medvedev, qui mène deux victoires à une dans leurs confrontations directes. Celle d’aujourd’hui sera la première sur terre.

Les favoris du jour

Sur le Chatrier, Alexander Zverev devrait surmonter l’obstacle hongrois Laslo Djere, tombeur de Corentin Moutet au premier tour. Dans la soirée, c’est un autre outsider, Stefanos Tsitsipas, qui se frottera à l’immense John Isner, que l’on imagine mal fracasser les ambitions du Grec.

Côté femmes, la Biélorusse Aryna Sabalenka, tête de série numéro 3 et potentielle rivale de l’ogre Iga Swiatek, devra se méfier de l’expérimentée Russe Anastasia Pavlyuchenkova, spécialiste de la terre battue. On ne sait pas si on peut vraiment parler de favorite, mais la Tchèque Marketa Vondrousova a tout de même atteint la finale Porte d’Auteuil en 2019. De quoi espérer sortir Polona Hercog, la Slovène qui a douché les espoirs de Caro Garcia.

Les Français du jour

Il y en aura plein. Sur les courts annexes, en double.

La météo du jour

Extrêmement clément depuis le début du tournoi, le ciel devrait porter le deuil du tennis tricolore ce vendredi. Des averses orageuses sont attendues toute la journée, avec pas plus de 21 °C.

Le prono osé du jour

On voit bien Danielle Collins prendre (au moins) un set à sa compatriote Serena Williams. La très bruyante Floridienne a eu des soucis de santé récemment, elle est seulement 50e mondiale mais elle a quelques références à Roland, notamment un quart de finale l’automne dernier. Et Serena, à bientôt 40 ans, est bien plus prenable que dans ses meilleures années.