Tour d’Italie : Coup double pour Egan Bernal, qui pose sa patte sur le Giro

CYCLISME Le Colombien a remporté la première étape de montagne ce dimanche et pris la tête du général

N.C.
— 
Egan Bernal a remporté la 9e étape du Giro, le 16 mai 2021.
Egan Bernal a remporté la 9e étape du Giro, le 16 mai 2021. — Fabio Ferrari/AP/SIPA

Cette 9e étape du Tour d'Italie, la première de haute montagne avec une arrivée au sommet de Campo Felice sur une route non bitumée, était très attendue. Après les premiers frémissements jeudi à Ascoli Piceno, les favoris se sont livrés une belle bataille et c’est Egan Bernal qui en est sorti vainqueur. Le Colombien s’est imposé en solitaire avec quelques secondes d’avance sur Giulio Ciccone et Aleksander Vlasov, et en a profité pour endosser le maillot de rose de leader du général.

Le vainqueur du Tour de France 2019 a distancé ses adversaires sur la piste de cyclo-cross qui faisait office d’arrivée, au bout d’une montée de 6,6 kilomètres. Parti ce matin avec de grandes ambitions, le Belge Remco Evanpoel a dû se contenter de la 4e place, à dix secondes. A noter côté français la 7e place de Romain Bardet, qui termine à seulement 12 secondes du vainqueur du jour. Le nouveau coureur de la DSM est 13e au général.

Cette étape a également été marquée par la très spectaculaire chute de Matej Mohoric, passé par-dessus son vélo dans la descente du Passo Godi, 41 kilomètres après le départ. Le Slovène, dont le vélo s’est brisé sur l’impact, est retombé sur la tête. Il s’est remis sur pied aussitôt avant de s’asseoir, visiblement choqué, et d’être évacué sur une civière.