JO 2021 : Le président du CIO reporte sa visite au Japon prévue mi-mai à cause du Covid-19

JEUX OLYMPIQUES Voilà qui ne va rassurer personne, à un peu plus de deux mois de la cérémonie d'ouverture

N.C. avec AFP
— 
Thomas Bach, le président du CIO, écoute en visio-conférence la présidente du comité d'organisation des Jeux de Tokyo Seiko Hashimoto, le 28 avril 2021.
Thomas Bach, le président du CIO, écoute en visio-conférence la présidente du comité d'organisation des Jeux de Tokyo Seiko Hashimoto, le 28 avril 2021. — Franck Robichon Pool/SIPA

Encore un signe que les discussions à propos de la tenue des JO de Tokyo ne risquent pas de se terminer de sitôt. Le comité d’organisation des Jeux a en effet annoncé ce lundi que la visite au Japon du président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach prévue ce mois-ci devait être reportée en raison de la recrudescence de la pandémie de Covid-19.

Le voyage de Thomas Bach était prévu les 17 et 18 mai, ont précisé les organisateurs qui ont « décidé de le reporter en raison de diverses situations, notamment la prolongation de l’état d’urgence lié au virus » par le gouvernement japonais, alors que les JO doivent s’ouvrir dans 74 jours (23 juillet-8 août).

Plus de 400 athlètes pour une épreuve test dimanche

C’est dans ce contexte que des épreuves tests ont lieu depuis dimanche, avec tribunes vides et innombrables contrôles, pour donner un aperçu de ce à quoi pourraient ressembler les JO cet été. Plus de 400 athlètes – dont neuf venus de l’étranger – ont par exemple participé à une épreuve d’athlétisme dimanche, dans le Stade olympique de Tokyo.

Une majorité du public japonais est toujours opposée à la tenue des Jeux. Depuis de longues semaines, les organisateurs tentent de convaincre qu’ils peuvent préparer cet événement « en toute sécurité » malgré la crise sanitaire.