Enduropale du touquet C'est la der pour Demeester

— 

Ce week-end se déroulera la 34e course du Touquet, la 4e sous l'appellation Enduropale. Plus de 1 500 pilotes de quads et motos sont attendus, dont le recordman de l'épreuve (7 victoires), Arnaud Demeester. À 34 ans, soit vingt ans après son premier Touquet couru sous l'identité de son père (il n'avait alors pas encore l'âge légal), « Sandman » s'alignera pour la dernière fois sur la plage en tant que pilote officiel. « J'arrêterai ensuite quelques années pour que le public comprenne bien que j'ai décroché... avant de revenir pour le plaisir », annonce le Dunkerquois.

Attention à Mickaël Pichon

Pour soigner sa sortie, le pilote Yamaha s'est entraîné d'arrache-pied. Une nécessité car il aura fort à faire pour viser un ultime triomphe. Outre la concurrence d'un Timoteï Potisek affûté (à qui il avait chipé la victoire à trois virages de l'arrivée l'an passé), d'un Pierrick Paget en pleine progression et d'un Yves Deudon toujours en forme, Arnaud Demeester devra cette année composer avec un nouvel adversaire de poids en la personne de Mickaël Pichon. Le double champion du monde 2001-2002 de motocross semble décider à ne pas faire de la figuration. Reconverti depuis l'an passé à l'enduro, le pilote Honda a d'ailleurs remporté fin janvier la deuxième course sur sable à laquelle il participait, à Hossegor. La lutte promet d'être belle. W Thierry Butzbach