Tour du Pays basque : La dernière étape pour David Gaudu, Primoz Roglic remporte le général

CYCLISME Primoz Roglic a remporté la victoire finale du Tour du Pays basque, alors que Tadej Pogacar, vainqueur du Tour de France 2020, finit troisième

20 Minutes avec AFP

— 

Primoz Roglic, roi du Pays basque.
Primoz Roglic, roi du Pays basque. — Ion Alcoba Beitia / Sipa

Cela ne consolera pas Primoz Roglic, le grand battu de la dernière Grande Boucle. Mais le Slovène a décroché la victoire finale dans le Tour du Pays basque au terme de la dernière étape remportée par le Français David Gaudu, samedi à Eibar. Le leader de Jumbo-Visma (31 ans) a cette fois fait la leçon à son jeune compatriote Tadej Pogacar (22 ans) pour leur premier face-à-face dans une course à étapes depuis le Tour de France 2020, quand « Pogi » avait renversé Roglic à la veille de l’arrivée.

Déjà vainqueur en 2018, Roglic s’est joué tactiquement de Pogacar, piégé dans une descente à 60 kilomètres de l’arrivée comme son équipier Brandon McNulty (UAE), porteur du maillot de leader du classement général.

Sixième victoire pour Gaudu

David Gaudu, ex-lieutenant de Thibaut Pinot, signe quant à lui sa sixième victoire, une nouvelle fois en Espagne après ses deux succès à l’automne dans la Vuelta où il était aligné comme leader de l’équipe Groupama-FDJ.

Cette sixième et dernière étape particulièrement compacte (112 km) et accidentée (sept ascensions pour 3.500 mètres de dénivelé positif) était propice à une course de mouvements bien avant la montée finale d’Arrate. L’offensive déterminante a été initiée par l’équipe Astana dans une descente avant la mi-parcours… mais c’est à Primoz Roglic qu’elle a profité, l’un des leaders ayant flairé une opportunité comme Alejandro Valverde ou donc David Gaudu.

Doublé pour la Jumbo

L’écart s’est vite élevé à une trentaine de secondes. McNulty n’a pas tenu le rythme dans la montée suivante et Pogacar s’est lancé sans l’Américain en chasse de Roglic qui a accéléré le rythme de course. Au point que seuls le Français David Gaudu et le Britannique Hugh Carthy, troisième de la dernière Vuelta, ont pu suivre son tempo.

Carthy n’a pu répondre dans la montée finale d’Arrate à l’attaque de Gaudu à qui Roglic a laissé l’étape pour services rendus. Pogacar, arrivé avec 35 secondes de débours, s’est classé troisième du général, derrière deux coureurs de la Jumbo-Visma, puisque le Danois Jonas Vingegaard s’est intercalé entre les deux Slovènes.