Ligue des champions féminine : Le quart de finale retour Lyon-PSG reprogrammé le 18 avril

FOOTBALL Il a été reporté à la demande des Lyonnaises après la découverte de nombreux cas de Covid dans l'effectif

N.C. avec AFP

— 

Le quart de finale aller de Ligue des champions entre le PSG et l'OL au Parc des Princes, le 25 mars 2021.
Le quart de finale aller de Ligue des champions entre le PSG et l'OL au Parc des Princes, le 25 mars 2021. — JOHN SPENCER/SIPA

Le quart de finale retour de Ligue des champions dames entre l’Olympique lyonnais et le PSG, reporté à la demande des Lyonnaises touchées par une vague de contaminations au coronavirus, sera disputé le dimanche 18 avril, selon l’UEFA. Victorieuses 1-0 à l'aller, les quintuples tenantes du titre ne pouvaient jouer la rencontre, initialement prévue ce mercredi, en raison de « six à sept cas de Covid-19 » dans l’effectif, selon le dernier décompte mardi de l’OL.

L’UEFA a annoncé mercredi que le match serait reprogrammé « le 18 avril », au stade de l'OL ​à Décines, et précisera ultérieurement l’heure du coup d’envoi. L’instance européenne et les deux clubs « remercient la fédération française de football pour son étroite coopération, sa flexibilité et son soutien » pour éviter une annulation pure et simple de cette rencontre, ajoute le communiqué.

Quid du match face au Havre en championnat ?

Compte tenu des règles adoptées par l’UEFA face à la crise sanitaire, une défaite par forfait 0-3 aurait été infligée à l’équipe jugée « responsable de la non-tenue du match », entraînant l’élimination des Lyonnaises sur tapis vert. L’UEFA ne précise pas l’impact de cette reprogrammation sur le match OL-Le Havre de Division 1 féminine, censé se tenir la veille du quart de finale retour de C1.

Mardi, le président de l’OL Jean-Michel Aulas espérait également qu’aucune de ses joueuses ne soit retenue en sélection nationale durant la première quinzaine d’avril avant de reprendre en club, craignant « un problème de récupération ».