Open d’Australie : Serena Williams échoue contre Naomi Osaka et fond en larmes

TENNIS La marche était trop haute pour l’Américaine face à la Japonaise

W.P, avec AFP

— 

Serena Williams n'a rien pu faire contre Naomi Osaka
Serena Williams n'a rien pu faire contre Naomi Osaka — Sydney Low/Cal Sport Media/Sipa

Pas de 24e titre du Grand Chelem pour Serena Williams. L’Américaine a beau avoir réalisé un beau parcours à l'Open d'Australie​ en battant notamment Simona Halep en quarts, elle n’a pas su se défaire de Naomi Osaka en demies. Battue 6-3, 6-4, elle voit son rêve s’éloigner une fois de plus.

Car pour Williams, probablement apparue dans sa meilleure forme physique depuis son retour de maternité au printemps 2018, c’est une désillusion de plus – à 39 ans – dans sa quête d’une 24e couronne en Grand Chelem qui lui permettrait d’égaler le record absolu établi par l’Australienne Margaret Court dans les années 1960-1970.

Des larmes et des rumeurs de retraite

Depuis 2018, l’ex numéro 1 a trébuché à quatre reprises sur la dernière marche, deux fois à l’US Open et deux fois à Wimbledon, en 2018 et en 2019. A quoi pensait-elle quand elle a quitté le Central de Melbourne en prenant le temps de saluer le public la main sur le cœur ?

« Je ne sais pas. Si un jour je fais mes adieux, je ne le dirai à personne », a répondu la star américaine, joueuse la plus âgée de l’ère Open à figurer dans le dernier carré à Melbourne, peu avant de quitter son expéditive conférence de presse en pleurs.