Ligue 1 : Le PSG estime qu'il perdra 300 millions d'euros d'ici la fin de la saison

FOOTBALL Le budget du club parisien est fortement impacté par la pandémie

J.L.

— 

Marco Verratti, contre l'AS Saint-Etienne
Marco Verratti, contre l'AS Saint-Etienne — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Le PSG va peut-être garnir son armoire à trophées d’un nouveau titre face à l’OM, mais ça ne le consolera pas des perspectives financières bien sombres qui l’attendent. Selon Le Parisien, l’état-major du club parisien, sans doute résigné à ne pas voir de public au Parc avant la saison prochaine, a estimé ses pertes au mois de juin à 300 millions d’euros, hors balance des transferts.

La troisième masse salariale d’Europe

Un chiffre à mettre en rapport à son énorme masse salariale, la troisième plus élevée d’Europe, autour de 340 millions d’euros. La saison passée, le club avait réussi à limiter la casse, ne perdant que 100 millions d’euros, mais on voit mal comment les joueurs pourraient échapper à une baisse de leurs émoluments au moins temporaire, même si Keylor Navas n’a pas envoyé un signal très positif en conférence de presse : « On gagne notre salaire, on le mérite, on ne nous a rien demandé pour l’instant ».

Si Paris peut toujours se rassurer en se disant qu’au pire du pire, un transfert bien négocié de Kylian Mbappé pourrait effacer une grande partie de l’ardoise, les autres clubs de L1 n’ont pas de quoi se réjouir non plus : la DNCG estime que les membres de l’élite perdront aux alentours de 800 millions à l’issue de l’exercice, dont 150 millions pour l’OM, adversaire des Parisiens pour le Trophée des champions. D’où l’importance des négociations entamées sous l’égide de l’UNFP pour arriver à un accord-cadre sur la baisse des salaires en L1.