FC Porto – OM : « Il manquerait plus qu’on ramène le Covid », quand Di Meco part en vrille

FOOTBALL L’ancien joueur marseillais a craqué sur RMC devant la faiblesse de la prestation olympienne, et c’était drôle

Julien Laloye
— 
Eric Di Meco nous a plus fait vibrer que l'OM aux commentaires du match contre Porto.
Eric Di Meco nous a plus fait vibrer que l'OM aux commentaires du match contre Porto. — Capture d'écran/RMC

Et à la douzième défaite de rang en C1, le cerveau a dit stop. Absolument désespéré par la prestation olympienne à Porto, une fois de plus, Eric Di Meco, l’ancien latéral historique du club, a lâché les chevaux aux commentaires. C’est venu petit à petit, et tout a déraillé à partir de la 52e minute, sur une passe en touche de Caleta-Car. La suite est un régal absolu, entre les commentaires sur le match lui-même et les potes qui envoient des textos pour le chambrer ou pour le réconforter.

Petit aperçu de ses meilleures punchlines :

  • « Il va falloir se révolter là, quitte à ce qu’il y en ait un qui rentre aux vestiaires plus vite que les autres ».
  • « Enlevez toutes les cordes ou tous les câbles qui pourraient servir de potence ».
  • « Je reçois beaucoup de textos de mes potes qui ont zappé sur d’autres matchs, je pense qu’on va finir que tous les deux ».
  • « J’embrasse Julien Benneteau, il y a Charles Biétry qui me dit qu’il restera jusqu’au bout, Christophe Galtier aussi, mais lui c’est normal il est marseillais. Il y a même notre Jérôme Rothen qui m’a dit qu’il ne nous lâcherait pas, mais je me demande s’il me chambre pas ».
  • « Quelle soirée Jeannot, il manquerait plus qu’on ramène le coronavirus ».

Vivement le match retour au Vel, qu'on se poile encore un peu.