Masters 1000 de Bercy : Une jauge à 1.000 spectateurs en journée et un huis-clos pour les sessions nocturnes

TENNIS Pas de dérogation pour le tournoi en salle parisien

20 Minutes avec AFP

— 

Grigor Dimitrov était au Masters 1000 de Paris Bercy.
Grigor Dimitrov était au Masters 1000 de Paris Bercy. — MARTIN BUREAU

Le Masters 1000 de Paris-Bercy, organisé du 2 au 8 novembre, maintient sa jauge à mille spectateurs quotidiens en journée, mais ses sessions de soirée se joueront à huis clos en raison du couvre-feu sanitaire instauré en Ile-de-France notamment, indique la Fédération française de tennis (FFT) mercredi.

Le tournoi parisien « accueillera mille spectateurs lors des sessions de journée, qui auront lieu du lundi 2 au vendredi 6 novembre, ainsi que pour les demi-finales (samedi 7, à partir de 14 heures) et la finale (dimanche 8, à 15h) », explique la FFT.

« Les qualifications (samedi 31 octobre et dimanche 1er novembre) et les cinq sessions de soirée (jusqu'aux quarts de finale inclus) se joueront, quant à elles, à huis clos» pour s'adapter aux «dernières mesures gouvernementales, notamment l'instauration du couvre-feu en Ile-de-France depuis le 17 octobre », poursuit-elle.

Sans Djokovic

Seul le court central sera accessible aux spectateurs, pas les courts N.1 et N.2, précise la FFT. En tribunes, chaque groupe de spectateurs sera composé au maximum de six personnes et séparé par un siège d'écart. Le port du masque sera obligatoire pour toutes les personnes de plus de onze ans.

La billetterie ouvrira dès jeudi matin pour les licenciés FFT, et le lendemain après-midi pour le grand public. Roland-Garros, exceptionnellement reprogrammé fin septembre-début octobre à cause de la pandémie de Covid-19, s'est lui aussi déroulé avec une jauge limitée à mille spectateurs par jour, mais sans limite horaire en soirée.

A noter que si Rafael Nadal a annoncé qu'il participerait à ce tournoi, ce ne sera pas le cas pour Novak Djokovic, quintuple lauréat et vainqueur sortant. « Je ne vais pas jouer le Masters de Paris parce que je ne peux pas y remporter de nouveaux points, explique-t-il mercredi au journal serbe Sportski Zurnal. J'irai à Vienne et à Londres » pour le Masters, qui réunit en novembre les huit meilleurs joueurs de la saison.