Roland-Garros : « J’ai eu de la fièvre et j’ai du mal à respirer », Zverev fait flipper tout le monde après sa défaite

TENNIS L’Allemand a révélé qu’il ne se sentait pas bien après avoir été transparent contre Sinner en 8e de finale (6-3, 6-3, 4-6, 6-3)

J.L.

— 

Alexander Zverev a été balayé par Sinner en 8e de finale de Roland-Garros, le 4 octobre 2020.
Alexander Zverev a été balayé par Sinner en 8e de finale de Roland-Garros, le 4 octobre 2020. — Christophe Ena/AP/SIPA

A Roland-Garros,

C’est probablement un simple coup de froid explicable par les conditions automnales du moment, mais Alexander Zverev a suscité une légère inquiétude après sa défaite contre Sinner. On avait mis son mauvais match sur le compte du niveau de jeu stratosphérique du jeune prodige italien depuis le début de la quinzaine, mais la tête de série avait une autre explication.

« Non, je n’ai pas eu de problème particulier mais j’ai été malade toute la nuit à la suite du match de Cecchinato. Je suis malade. J’ai du mal à respirer et cela s’entend. J’ai eu de la fièvre. Donc je ne suis pas au meilleur de ma forme pour dire les choses ainsi. Et je pense que cela a eu un certain impact sur mon match ».

Emois dans l’assistance à distance, en ces temps de Covid, alors certains collègues cherchent à en savoir plus. Sauf que l’Allemand peut-être une tête de lard parfois, et qu’il n’a pas la mémoire courte. Ainsi, quand un journaliste qui le connaissait bien lui a demandé de quand datait son dernier test PCR, il s’est fait envoyer sur les roses. « Je ne répondrai pas à votre question surtout étant donné ce que vous avez écrit sur moi au cours de ces derniers mois ». Tout juste saura-t-on qu’il avait 38 de fièvre samedi soir, en espérant qu’il n’ait pas démarré un cluster entre-temps.