OM : Un mauvais début de saison à domicile ? « Je ne sais pas pourquoi », admet Villas-Boas

LIGUE 1 Après une défaite à domicile face à Saint-Etienne, l’OM n’est pas parvenu à faire mieux qu’un match nul contre Lille, dimanche toujours au Vélodrome

Adrien Max

— 

André Villas Boas espère une meilleure prestation de ses joueurs samedi face à Metz.
André Villas Boas espère une meilleure prestation de ses joueurs samedi face à Metz. — Daniel Cole/AP/SIPA
  • L’Olympique de Marseille a obtenu un nul chanceux 1-1 dimanche soir, en clôture de la quatrième journée de Ligue 1 face à Lille.
  • Un début de saison compliqué à domicile pour l’OM après la défaite jeudi contre Saint-Etienne, une première depuis 1979.
  • André Villas n’explique pas vraiment ce début de saison, peut être l’absence de supporters, mais il préfère retenir le positif : l’OM a le même nombre de point que la saison dernière au même stade.

Au stade Vélodrome,

« J’ai aussi connu ça à Tottenham. » André Villas-Boas, le coach de l’Olympique de Marseille est revenu sur le début de saison plus que poussif de son équipe à domicile, après un match nul obtenu miraculeusement face à Lille, dimanche soir. Après la défaite, jeudi soir 2-0 face à Saint-Etienne, une première depuis 1979, l’entraîneur avait prévenu : l’OM doit « montrer à [ses] supporters [son] niveau face à un adversaire direct ». C’est raté.

Après un début de saison réussi, une victoire à Brest et surtout à Paris, l’OM a du mal à engranger les points à domicile. S’il considère ce match nul comme « un bon point », le contenu du match est décevant : sans un Steve Mandanda encore héroïque, l’OM aurait même pu perdre de deux ou trois buts. « Je ne sais pas pourquoi, j’ai déjà connu une telle situation à Tottenham, c’est peut-être de ma faute. Saint-Etienne était un gros échec, si je pouvais échanger la victoire à Paris pour la défaite contre Saint-Etienne à la maison… C’était dur pour moi, pour tout le monde », a admis André Villas Boas.

« Regarder le Vélodrome comme ça, c’est terrible »

L’absence de supporters, ou presque avec 1.000 supporters dans un stade de 67.000 places, est peut-être l’une des raisons. « C’est terrible. Regarder le Vélodrome comme ça, c’est terrible. Ça nous manque beaucoup, mais on doit faire avec. C’est pareil pour tous les gros stades vides », considère-t-il.

L’OM avait décidé pour ce match de diffuser une bande-son avec des cris de supporters. Pas franchement une réussite depuis la tribune de presse avec un petit décalage entre le son et les actions. Mais Villas-Boas a apprécié : « Oui je trouve que ça sert l’animation. Si ça peut se passer comme ça dans tous les stades, c’est bien. »

Même nombre de points que l’année dernière

Mais c’est surtout sur le terrain que l’OM doit se réveiller, avec des joueurs loin de leur niveau à l’image du milieu ou de Dimitri Payet. « On perd plusieurs ballons, on veut améliorer cet aspect, c’est la fatigue peut-être, mais il va falloir un peu de temps pour trouver la confiance. On fait quelques erreurs qui donnent des contres à Lille. C’est de notre faute. Il faut qu’on mette plus de pression sur le porteur de balle, ce n’est pas la faute de la défense. Quand on met plus de pression, on s’améliore », cible le coach portugais.

Il préfère surtout relativiser sur ce début de saison, et voir le positif. « A la quatrième journée on a le même nombre de point que la saison dernière, et à la fin on a eu beaucoup de points la saison dernière, le plus important c’est la régularité. Metz est très important pour nous », a-t-il prévenu alors que les Marseillais joueront encore à domicile samedi prochain. Et peut-être avec un nouvel attaquant puisque Villas Boas a annoncé l’arrivée d’une « jeune pépite de 18-19 ans, normalement mercredi ».