Kylian Mbappe et Youcef Atal à la bataille durant le match OGC Nice-PSG, le dimanche 20 septembre 2020 à Nice
Kylian Mbappe et Youcef Atal à la bataille durant le match OGC Nice-PSG, le dimanche 20 septembre 2020 à Nice — Daniel Cole/AP/SIPA

FOOTBALL

OGC Nice-PSG : Les Niçois en quête de plus « d’agressivité »

Nice a été débordé par les Parisiens Kylian Mbappé et Angel Di Maria

A l'Allianz Riviera,

Trop tendres, les joueurs de l'OGC Nice face au PSG de Kylian Mbappé ? Même si les Niçois ont développé du beau jeu dimanche, leur meilleure prestation peut-être depuis la reprise de la Ligue 1, ils ont été défaits (0-3) et ils ont manqué « d’agressivité », selon Patrick Vieira après la rencontre.

« J’aurais aimé qu’on mette un peu plus de pression sur les Parisiens. On les a un peu trop respectés. Les joueurs étaient prévenus pour Mbappé et Di Maria », auteurs des deux premiers buts de la rencontre et très en forme après avoir été testés positifs à la Covid-19, a détaillé le champion du monde.

« Voir si notre effectif est assez étoffé ou pas »

« L’agressivité, c’est un trait de caractère que l’on peut identifier sur un joueur et c’est sur quoi nous devons travailler, a lâché l’entraîneur des Aiglons. Nous allons nous poser la question avec Julien [Fournier, directeur du football] de voir si notre effectif est assez étoffé ou pas. » Le mercato est ouvert jusqu’au 5 octobre.

Le Gym, qui a « commis beaucoup d’erreurs sur le plan défensif » du propre aveu de Patrick Vieira, s’est laissé déborder à plusieurs reprises par les Parisiens, Mbappé et Di Maria en tête. Le latéral droit Youcef Atal, de retour de blessure depuis deux matchs, en a notamment fait les frais.

Des erreurs que le manque de réussite offensive des Niçois n’a pas compensées. « Nous avons réussi à nous créer des occasions franches, a répété le coach. Mais des joueurs ne sont pas encore à leur top, ils s’amélioreront. » « On s’est beaucoup mieux trouvé qu’à Montpellier [défaite 3-1] », a analysé de son côté le milieu Morgan Schneiderlin. Mais face au PSG et Mbappé, ce n’était pas suffisant.