Lens-Bordeaux: Lens bat logiquement Bordeaux et monte provisoirement sur le podium...Revivez le match en live avec nous

FOOTBALL Lens reçoit Bordeaux ce samedi (17h) en match avandé de la 4e journée de Ligue 1

Francois Launay

— 

Briand et Fortes, le 19 septembre 2020, pendant Lens-Bordeaux.
Briand et Fortes, le 19 septembre 2020, pendant Lens-Bordeaux. — FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Merci à tous d’avoir suivi cette rencontre avec nous. Vous avez peut-être raté l’énorme surprise Pogacar sur le Tour mais vous avez vécu un bon match de Ligue 1 ce qui est rare de nos jours. Excellente soirée à tous et à bientôt sur 20minutes.fr

18h58 : Pour Bordeaux, cette première défaite de la saison est un coup d’arrêt. Mais il n’y a rien à dire tant les Girondins se sont fait bouffer dans tous les domaines.

18h57 : Troisième victoire d’affilée pour le Racing qui monte provisoirement à la deuxième place et qui s’affirme surtout comme la première bonne surprise de ce début de saison.

18h55 : C’est fini à Bollaert avec une victoire logique des Lensois face à des Bordelais trop friables défensivement et réduits à dix à la 65e minute

90e + 2 : ET LE BUT BORDELAIS QUE PLUS PERSONNE N’ATTENDAIT. Kalu reprend de la tête un coup franc et relance (un peu) l’intérêt de la fin de match.

90e: 5 minutes de temps additionnel dans un match plié depuis longtemps

89e : Avec cette victoire qui se dessine sauf si Pogacar entre côté bordelais, l’ambiance monte à Bollaert. Les supporters entonnent la Marseillaise lensoise. Mais bon, ça remplacera jamais les ambiances d’avant Covid. Foutu virus.

84e : Du côté girondin, l’illusion est terminée. Imperméable depuis le début de saison, la défense girondine a craqué dans les grandes largeurs à Bollaert. Deux erreurs défensives, deux buts. Retour sur terre douloureux pour les hommes de Gasset.

79e : Trois victoires d’affilée, une deuxième place provisoire, le retour en L1 se passe plutôt bien pour les Sang et Or. Et franchement, c’est pas volé au vu de leur prestation du soir. Rien à dire. Même à 11 contre 11, Lens était au-dessus.

72e: Les Sang et Or déroulent face à des Bordelais à la rue. Manque juste le troisième but pour plier tout ça tranquilou. 

69e: « Et ils sont où les Bordelais», chambrent les supporters lensois. Selon nos informations, ils seraient partis en week-end à Arcachon. 

66e : Sinon à Bollaert, les 5.000 fans s’emballent. Franchement, il y a de quoi. 2-0, à 11 contre 10, à 20 minutes de la fin. Ça sent très bon la 3e victoire d’affilée en Ligue 1. Pas mal pour un promu

65e : Sinon, j’ai dit dans ce live un peu plus tôt qu’il n’y avait aucun suspense dans cette étape du Tour de France. Appelez-moi Jean-Michel Nostradamus. Pogacar a tout renversé. Chapeau l’artiste et je ne dis pas ça parce que je l’ai pris en début de saison dans une fantasy league vélo.

63e : Gros coup derrière la tête de Girondins plombés par deux grosses erreurs défensives. Mais très franchement, Bordeaux n’en a pas montré assez pour mériter mieux.

58e : Bastien Millot, l’arbitre de la rencontre, a longuement hésité devant la VAR avant d’estimer que Baysse avait poussé volontairement Ganago dans la surface. D’où cette double peine : penalty et carton rouge

57e: KAKUTA TRANSFORME ET LENS MENE 2-0

56e: PENALTY POUR LENS ET CARTON ROUGE POUR BAYSSE. BORDEAUX VA FINIR A 10!!!

55e : On réclame un penalty côté lensois pour une poussette sur Ganago. L’abritre consulte la VAR

49e : C’est Oudin qui loupe totalement sa passe en retrait vers Costil. Ganago joue les vieux renards pour tromper la défense bordelaise qui encaisse son premier but de la saison.

48e : Ganago profite d’une mésentente monumentale entre Oudin et Costil. Ganago s’interpose et en profite pour inscrire son 3e but de la saison.

47e: ET LE BUT DE LENS!!!!!!!!!!!!!!!!!!! 

45e : Le match reprend mais je ne vous cache pas que je suis devant le Tour de France où il est en train de se passer un truc de déglingo. C’est à suivre sur 20minutes.fr bien sûr.

17h48 : Mi-temps à Bollaert. Un poteau, trois immenses occases, Lens a totalement dominé mais a trop gâché. Espérons pour eux qu’ils ne s’en mordront pas les doigts.

45e : Deux minutes de temps additionnel dans une première période qu’on n’a pas vu passer

42e : Kakuta nous sort une master class. Petit pont, grand pont, salade tomate oignon, la boisson tu te sers : le néo-Lensois fait ce qu’il veut avec la défense bordelaise. A ce rythme-là, ça va finir par être interdit aux moins de 18 ans.

38e : L’ARRET EXTRAORDINAIRE DE COSTIL. Le gardien bordelais a arrêté un but que Ganago avait marqué. J’exagère un peu mais tout le stade a vu le ballon à fond car Ganago n’avait plus qu’à la pousser.

37e : Voilà, il fallait que je dise que c’était top, qu’on ne s’ennuyait pas pour que le rythme retombe. Pas grand chose à signaler depuis 5 minutes. Ah si, le stade qui lance un " Aux Armes" de derrière les fagots.

32e : Au vu cette première demi-heure totalement dominée par le RC Lens, le fait que Bordeaux n’ait pas encore pris de but depuis le début de saison est un mystère aussi grand que la vie après la mort.

30e : Point retraite : En cas de but ce soir à Bollaert, Jimmy Briand atteindrait la barre des 100 buts en Ligue 1. Pas mal pour un joueur de 35 ans.

27e : Vraiment un super début de match de la part des Lensois. Le trio offensif Ganago, Sotoca, Kakuta fait très mal mais pêche dans la finition… pour l’instant.

23e : LE POTEAU DE SOTOCA !!!!! Frappe de 30 mètres magistrale de l’attaquant lensois. Costil était aux fraises mais le montant renvoie le missile.

21e : Je ne pensais jamais dire ça un jour mais ce Lens-Bordeaux m’a l’air bien plus excitant que le contre-la-montre du Tour de France

18e : LA TETE DE KOSCIELNY !!! Ça passe juste au-dessus pour le capitaine girondin pas loin d’ouvrir le score en reprenant ce coup franc.

17e : Déjà deux très grosses occasions pour les Sang et Or. Espérons pour eux qu’ils ne vont pas s’en mordre les doigts.

14e : GANAGO BOUFFE LA FEUILLE. Passe parfaite de Kakuta pour l’attaquant lensois seul devant Costil. Mais le buteur lensois croise trop sa frappe.

13e: Aucun complexe pour les Sang et Or qui dominent et font mal à la défense bordelaise dans ce début de match. 

12e : Excellent début de match des deux équipes. Du rythme, des occasions, du jeu. Une première en Ligue 1 depuis 1987.

10e : A noter que Leca est resté au sol après son arrêt à bout portant devant Oudin. Il faut dire qu’il s’est pris le ballon en plein menton. Mais quel arrêt mes enfants, quel arrêt !

8e : IMMENSE OPPORTUNITE POUR BORDEAUX. Oudin reprend un centre au second poteau de Sabaly. Superbe parade de Leca.

5e : Quel loupé de Kakuta. Il était TOUT SEUL. Mais bon, son pied gauche a ripé, je ne vois pas autre chose

4e : ENORME OCCASION POUR LENS! La défense girondine caviarde sa relance, Kakuta contre et file seul au but. Mais l’attaquant ouvre trop son pied face à Costil.

3e: " Après avoir mangé du merlus (sic), buvons un Bordeaux". Après la victoire à Lorient dimanche dernier, les supporters lensois ont affiché une banderole plien d'originalité dans le satde Bollaert (Non)

1': C'est parti à Bollaert!!!

16h58: La Lensois ou plutôt la Marseillaise revisitée à la sauce artésienne résonne dans Bollaert pour l'entrée des équipes. Frissons garantis. 

 

16h55 : Le nouveau speaker du RC Lens tente d’haranguer le public. Ça tient… dix secondes avant de retomber comme un soufflé.

16h53 : Un mot sur l’enjeu du match : la montée (provisoire) sur le podium du vainqueur de la rencontre. Après deux victoires d’affilée, le promu lensois rêve de réaliser la passe de trois face à une équipe bordelaise qui n’a toujours pas pris le moindre but cette saison.

16h50 : A noter le match dans le match chez les entraîneurs adjoints avec le Lensois Alou Diarra et le Bordelais Jaroslav Plasil. Amis dans la vie, les ex-coéquipiers s’affrontent pour la première fois depuis un banc de touche. Alou Diarra a raconté à 20 Minutes cette nouvelle vie.

 

16h45 : Un mot sur l’ambiance de Bollaert. Avec 5.000 spectateurs dans un stade de 38.000, ça vibre moyen. Car pour contenter tout le monde, les dirigeants lensois font tourner tribune par tribune en fonction des matchs. Et ce samedi, ce ne sont pas les plus fervents qui sont présents au stade.

 

16h41 : Chez les Girondins, on ne change pas une défense qui ne prend pas de buts. Inviolée depuis le début de saison, l’arrière-garde girondine ne change pas. C’est différent devant où Hwang et Briand vont débuter. Charge à eux de faire briller une équipe qui ne marque plus depuis deux matchs.

 

16h40 : Et avant de parler de l’enjeu du match, place aux traditionnelles compos d’équipes ; Pas de surprise à Lens où Fortes remplace Badé, suspendu, en défense. Devant le trio Kakuta, Sotoca, Ganago, en forme depuis le début de saison, est aligné d’entrée.

 

16h35: Bonjour à tous et bienvenue au stade Bollaert pour ce match entre Lens et Bordeaux

Cinq ans déjà que Lens et Bordeaux ne se sont plus croisés en Ligue 1. Mais pour leurs retrouvailles, remontée des Sang et Or en Ligue 1 oblige, les deux équipes peuvent s’offrir un joli cadeau. Le vainqueur de la rencontre s’installera quoi qu’il arrive sur le podium de Ligue 1. Une position qui pourrait ne durer que 24 heures vu que sept matchs ont lieu dimanche. Il n’empêche que cela traduirait définitivement le bon début de saison d’étonnants Sang et Or promus en Ligue 1. Ou alors, ce sera enfin le signe du renouveau pour des Girondins, invaincus depuis le début de saison, qui revivent depuis l’arrivée cet été de Jean-Louis Gasset sur le banc