Laissez passer le char d'assaut !
Laissez passer le char d'assaut ! — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

CYCLISME

Tour de France : Les Jumbo-Visma reviennent sur l’altercation avec un membre de l’UCI

Le directeur sportif de la formation néerlandaise a été exclu du tour après un accrochage verbal avec un membre de l’UCI

C’est l’heure des explications. Quelques heures après avoir été exclu du Tour de France à cause d’une violente prise de bec avec un contrôleur de l'UCI (l’Union cycliste internationale), Merijn Zeeman, le directeur sportif dans l’équipe Jumbo-Visma, est revenu sur les raisons de cette altercation tout en admettant s’être emporté de manière abusive.

Le clash a eu lieu au moment où l’UCI souhaitait effectuer un contrôle sur la bécane de Primoz Roglic, afin de voir si celle-ci était bien conforme au règlement de la course. Sauf que « le vélo a été endommagé et le pédalier a dû être remplacé dans la soirée », nous dit l’équipe hollandaise dans un communiqué officiel.

Zeeman autorisé à rester auprès des Jumbo

« Je me suis mis en colère quand le commissaire a démonté le pédalier. On se bat pour un sport juste et cela implique des contrôles, mais ils doivent être effectués de façon raisonnable. Ceci dit, j’aurais dû être plus respectueux dans ma manière d’aborder le commissaire de l’UCI », a admis Zeeman à tête reposée.

« La nature de l’altercation qui a eu lieu pendant le contrôle a débouché sur une sanction sévère de l’UCI à l’encontre de Merijn Zeeman, qui s’est excusé immédiatement après et qui, comme toute l’équipe, regrette que la discussion se soit enflammée. Il ne s’agissait que de mots, il n’y a pas eu de bousculade ou autre contact physique », poursuit par ailleurs la formation néerlandaise qui n’a semble-t-il pas tout à fait digérer l’exclusion de son DS. Selon L'Equipe, si Zeeman ne pourra plus exercer ses fonctions jusqu’à l’arrivée sur les Champs dimanche, celui-ci a tout de même été autorisé à rester auprès des siens jusqu’à la fin du Tour de France.