Coronavirus : Les cas contact de Benoit Paire ont enfin pu quitter l'US Open

TENNIS Gasquet, Mladenovic, Mannarino ou Barrère étaient concernés

J.L. avec AFP

— 

Richard Gasquet va pouvoir disputer le tournoi de Rome.
Richard Gasquet va pouvoir disputer le tournoi de Rome. — Seth Wenig/AP/SIPA

Les sept joueurs français et belges, en quarantaine pour avoir été en contact étroit avec Benoît Paire exclu de l’US Open après son test positif au coronavirus, rentreront en Europe jeudi soir et vendredi, a indiqué la Fédération américaine de tennis à l’AFP.

Adrian Mannarino, Kristina Mladenovic, Richard Gasquet, Grégoire Barrère, Édouard Roger-Vasselin et les Belges Kirsten Flipkens et Ysaline Bonaventure ont tous été contraints de rester à l’isolement dans leur chambre d’hôtel par les autorités sanitaires du comté de Nassau, bien qu’ayant tous été testés négatifs.

Douze joueurs n’ont pas pu sortir de leur chambre depuis une semaine

Ce sont au total 12 personnes qui vont voir leur quatorzaine levée dans les prochaines heures puisque cinq membres de l’entourage de ces joueurs vont également quitter les Etats-Unis. « Six prendront leur vol ce jeudi soir, six autres vendredi », a dit l’USTA sans préciser lesquels partiront avant les autres, ni leur destination respective, puisque certains sont notamment inscrits au tournoi de Rome qui débute lundi.

Benoît Paire, qui a observé une quarantaine jusqu’à mardi, est rentré en France dans la foulée. Arrivé mercredi à Paris, il a ensuite pris la direction de Rome. Ce départ de New York avait clos le premier gros épisode d’une crise sanitaire sans précédent qui faillit faire imploser la bulle de Flushing Meadows, le déroulement de l’US Open étant soumis à une série de protocoles très stricts pour éviter le risque d’une épidémie.

Une partie de carte avec Paire en cause

Après l’annonce de son test positif au Covid-19 le 30 août, les sept joueurs ayant été en contact avec lui – notamment à l’occasion d’une partie de cartes – ont été obligés d’accepter de se plier à un protocole encore plus contraignant pour pouvoir jouer, à condition de rester négatifs.

Mais Adrian Mannarino a failli être empêché de disputer son troisième tour, quand les autorités sanitaires du Comté de Nassau, là où résident les joueurs, ont décidé d’outrepasser leur accord conclu avec la Ville de New York. Après des heures de palabres, il a finalement pu jouer, mais a perdu.

Quant à Kristina Mladenovic, qui s’était montrée très virulente à l'égard des nouvelles mesures sanitaires imposées, elle a été pour de bon empêchée de sortir de sa chambre alors qu’elle devait jouer en double. Et la paire qu’elle formait avec Timea Babos a été exclue du tournoi.