Roland-Garros : Ashleigh Barty renonce à venir défendre son titre

TENNIS Comme pour l’US Open, la numéro un mondiale préfère ne pas venir jouer du fait du coronavirus et d’un manque de préparation

20 Minutes avec AFP

— 

Une image que l'on ne verra pas cette année : Ashleigh Barty lors de sa victoire à Roland-Garros le 8 juin 2019.
Une image que l'on ne verra pas cette année : Ashleigh Barty lors de sa victoire à Roland-Garros le 8 juin 2019. — DAVE SHOPLAND/BPI/REX/SIPA

Ashleigh Barty ne viendra pas renvoyer les balles sur la terre battue parisienne à la fin du mois pour défendre son titre. La numéro un mondiale de tennis a annoncé mardi qu’elle renonçait à disputer le tournoi de Roland-Garros en raison de la pandémie de coronavirus. La décision n’est pas complètement une surprise. La joueuse ne participe déjà pas en ce moment, et pour les mêmes raisons, à l’US Open.

Loin de son coach

« L’Open de France de l’an dernier a été le tournoi le plus spécial de ma carrière, et ce n’est pas une décision que j’ai prise à la légère », a justifié la joueuse australienne de 24 ans, qui avait gagné à Paris en 2019. « Il y a deux raisons pour ma décision : la première ce sont les risques sanitaires qui existent encore à cause du Covid. La deuxième est ma préparation, qui n’a pas été idéale alors que mon coach n’a pas pu s’entraîner avec moi à cause de la fermeture des frontières en Australie », a-t-elle ajouté.

Roland-Garros, exceptionnellement reprogrammé à l’automne, du 27 septembre au 11 octobre, en raison du Covid-19, doit accueillir un nombre réduit de spectateurs. Les joueurs devront obligatoirement loger dans deux hôtels situés à proximité du lieu du tournoi, qui leur seront réservés en quasi-exclusivité.