Ligue 1 : Juninho s'en prend à Neymar, Leonardo lui répond et Aulas s'en mêle... Le foot français est de retour

FOOTBALL Le premier clash par presse interposée de la saison

B.V.

— 

Jean-Michel Aulas et Juninho
Jean-Michel Aulas et Juninho — Valery HACHE / AFP
  • Notre premier clash de la saison en Ligue 1, comme le veut la tradition, oppose l’OL et le PSG.
  • Dans une interview, Juninho tombe assez sauvagement sur son compatriote Neymar.
  • « Je ne comprends pas pourquoi Aulas parle autant du PSG, et Juninho maintenant parle de Paris et de Neymar. Ça serait mieux de parler de leur club », a répondu Leonardo, avant qu’Aulas ne s’en mêle à son tour.

On n’avait pas vraiment vu le truc venir, au milieu d’une préparation calme et studieuse, mais voici notre premier clash de la saison en Ligue 1. Et comme le veut la tradition, il oppose l’OL et le PSG, sans qu’on sache vraiment pourquoi. Episode 1 : dans une longue interview au Guardian, dans laquelle il évoque de nombreux sujets passionnants comme la situation sanitaire au Brésil et la place des footballeurs dans la société, Juninho tombe assez sauvagement sur son compatriote Neymar :

« Regardez Neymar. Il est venu au PSG juste pour l’argent. Le PSG lui a tout donné, tout ce qu’il voulait, et maintenant il veut partir avant la fin de son contrat. Mais maintenant, c’est le moment pour rendre, montrer de la gratitude. C’est une sorte d’échange. Neymar doit donner tout ce qu’il a sur le terrain, montrer une implication, une responsabilité et un leadership total sur le terrain. » Il enchaîne en demandant à Neymar de « se poser les bonnes questions et de grandir ».

« Pas très judicieux Léo ta remarque »

C’était forcément un peu beaucoup pour Leonardo, jamais timide quand il faut monter au front médiatique. C'est donc chez RMC Sport qu'il est intervenu, mardi soir : « Je ne comprends pas pourquoi Aulas parle autant du PSG, et Juninho maintenant parle de Paris et de Neymar. Ça serait mieux de parler de leur club. Nous, on ne parle pas de la situation de l’OL et je demande à l’OL de ne pas parler de nos joueurs et de notre club. »

Le clash ne serait évidemment pas règlementaire sans une intervention Twitter de Jean-Michel Aulas, répondant lui-même à la réponse de Leo : « Pas très judicieux Léo ta remarque : Juni parlait du Brésil et de la politique du pays. Juni est un homme bien : relis son article et tu apprendras beaucoup de choses ! » Leonardo appréciera sûrement la leçon de politique. Ahhh, vivement le retour du terrain.