Coronavirus: Les organisateurs de l'US Open n'excluent pas un report, ceux de Wimbledon attendent

TENNIS Les deux autres tournois du Grand Chelem ne suivent pas Roland-Garros (pour le moment)

W.P, avec AFP
— 
Rafael Nadal en finale de l'US Open 2019
Rafael Nadal en finale de l'US Open 2019 — Elena Leoni / IPA/IPA/SIPA

Y aura-t-il un effet Roland-Garros? Quelques heures après l'annonce du report des Internationaux de France au 20 septembre, les organisateurs de l'US Open (censé se finir... le 14 septembre) n'excluent pas à leur tour de reporter le tournoi à cause de la pandémie de coronavirus. 



« L'USTA (Fédération américaine de tennis) continue à travailler sur l'organisation de l'US Open 2020 et elle n'introduit pour l'instant aucun changement à son programme », ont indiqué les organisateurs du tournoi new-yorkais. « Mais nous vivons une période sans précédent et nous sommes en train d'étudier toutes les options qui s'offrent à nous, y compris la possibilité de reporter le tournoi », poursuit le communiqué de l'USTA.


Mais dans ce qui ressemble à une critique des organisateurs de Roland-Garros qui ont reporté mardi le début de leur épreuve - prévue initialement le 24 mai pour un fin le 7 juin - au 20 septembre, soit une semaine seulement après la fin théorique de l'US Open, l'USTA a prévenu que « cette décision (du report potentiel) ne devait pas être prise unilatéralement ». « L'USTA prendrait uniquement cette décision après avoir consulté les autres tournois du Grand Chelem, l'ATP, la WTA, la Fédération internationale et nos autres partenaires, y compris la Laver Cup », a-t-elle insisté.

Wimbledon temporise aussi

Du côté du All-England club, on ne bouge guère plus, bien que la troisième levée du Grand Chelem se déroule habituellement un mois après Roland. Le tournoi est pour le moment maintenu à la date prévue (29 juin - 12 juillet).


En attendant, la direction de Wimbledon dit « surveiller la situation liée au coronavirus en travaillant avec le gouvernement et les autorités sanitaires ».