Losc: Pourquoi Lille ferme autant ses portes au public

FOOTBALL Le club nordiste n'a organisé qu'un seul entraînement public ouvert à ses supporters depuis le début de saison

Francois Launay

— 

Les joueurs du Losc à l'entraînement au domaine de Luchin
Les joueurs du Losc à l'entraînement au domaine de Luchin — FRANCOIS LO PRESTI / AFP
  • Le Losc est sans doute l’un des clubs de Ligue 1 les plus fermés.
  • Depuis le début de saison, le club nordiste n’a ouvert qu’un seul entraînement à ses supporters.
  • Calendrier, météo, terrain, le club explique son choix avec plusieurs arguments.

Pour vivre heureux, vivons cachés. Cet adage-là, le Losc le cultive à la perfection. Quatrième de Ligue 1 au moment de se rendre dimanche à Nantes (15h), Lille se situe sans doute dans le bas du classement en ce qui concerne l’ouverture de ses entraînements au public. Depuis le début de saison et contrairement à l’an passé où il ouvrait à toutes les vacances scolaires, le club nordiste n’a permis qu’une seule fois à ses supporters (le 31 octobre) de venir voir s’entraîner ses idoles.

A titre de comparaison, le FC Nantes, son adversaire du week-end, a ouvert ses séances au public à quatre reprises ces quinze derniers jours. A Marseille, un entraînement public organisé le 24 février au stade Vélodrome a même accueilli 3.500 spectateurs. Alors pourquoi une telle culture du secret pour un simple entraînement de foot ? En Ligue 1, seul le PSG et ses stars d’un tout autre calibre que les joueurs nordistes sont plus fermés.

Lille justifie l’absence d’entraînements publics en raison de la météo

Pour les explications, ça ne sert à rien d’aller chercher du côté des résultats car le Losc brille en Ligue 1 depuis deux saisons. Et si l’excuse du calendrier chargé avec la Ligue des champions pouvait tenir en première partie de saison, ce n’est plus le cas depuis janvier. Reste le joker climatique. Contacté, le Losc assure d’ailleurs que « les conditions météo ne sont pas bonnes en février, raison pour laquelle nous avons dû annuler par deux fois ces entraînements ouverts au public durant cette même période d’hiver ».

Le club nordiste utilise aussi l’argument du terrain d’honneur de Luchin, seul endroit du domaine doté d’une tribune pouvant accueillir des spectateurs. « La pelouse est très sollicitée avec les matchs des féminines, des U17, U19 et de l’équipe de Nationale 2 ».

Des supporters entre indifférence et fatalisme

Voilà pour les justifications qui ne dérangent de toute façon pas grand monde. Chez les supporters, beaucoup feignent l’indifférence polie. « Ce n’est pas vraiment un sujet », reconnaît François Stock des Dogues du Net. « C’est dommage pour les jeunes en période de vacances scolaires mais en toute objectivité, il n’y a pas vraiment d’interrogation sur ce sujet ».

Dans un club aussi fermé qu’un coffre à la banque de France, c’est surtout le fatalisme qui est de mise chez les fans du club lillois à l’image de Johnny. « Ça fait quelques années que c’est comme ça. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne voit pas beaucoup les joueurs. La seule fois où on les voit, c’est au stade. C’est très compliqué. Je ne trouve pas ça logique, c’est mieux quand il y a des contacts. Ça peut arriver parfois que les joueurs nous répondent sur les réseaux sociaux mais c'est tout » raconte le supporter.

Heureusement, le club précise qu’un entraînement ouvert au public est déjà prévu dans six semaines pour les vacances de Pâques. A moins que la météo ne s’en mêle d’ici là…