PSG - Bordeaux : « C'est aussi un humain », Tuchel comprend le carton rouge de Neymar (sans l'excuser)

FOOTBALL Le Brésilien a pris un second carton jaune dans les derniers instants du match pour une balayette de frustration

J.L. avec AFP

— 

Neymar risque d'être suspendu un ou deux matchs avant Dortmund.
Neymar risque d'être suspendu un ou deux matchs avant Dortmund. — FRANCK FIFE / AFP

Le mardi soir, il met le feu au PSG en se plaignant d’avoir été préservé trop longtemps avant le 8e de finale aller de C1, et le dimanche soir, il se fait expulser lors du premier des quatre matchs censés l’aider à retrouver du rythme. Une très belle semaine pour le Brésilien, qui a parachevé une prestation moyenne par une balayette tout à fait inutile sur Adli en fin de match. Deuxième carton jaune et à la douche, même si Tuchel excusait la réaction d'humeur de son numéro 10 à chaud. 

« On doit parler de toute la situation. Il fait un "un contre un" contre son adversaire et qu’est-ce qu’il fait ? Je n’ai jamais vu ça. Il [Sabaly] fait une faute sur 5-10 mètres. Le 4e arbitre est sur le terrain et il n’y a pas de carton jaune. Le deuxième carton jaune, oui. Il en avait déjà un. Ce n’était pas nécessaire mais c’est aussi un humain, il était énervé après cette situation juste avant. Il a fait cette 2e faute, OK, 2e carton jaune. Mais le gars qui fait la faute avant n’a pas eu de carton jaune et avec l’arbitre, la situation était vraiment bizarre ».

Argument recevable, certes. Mais cela n’empêchera pas le Brésilien d’être suspendu au moins à Dijon la semaine prochaine, en espérant pour lui que la sanction ne se prolonge pas à Lyon en Coupe de France. Peu probable, cela dit, puisque Neymar bénéficie d’un casier relativement vierge en L1. Une seule expulsion en 2017, et pas d’insultes intempestives à sa sortie du terrain dimanche.