Ligue des champions : « Un fantastique souvenir qui restera toute notre vie », l’Atalanta continue à émerveiller l’Europe

FOOTBALL La surprise de la compétition est bien partie pour voir les quarts de finale après avoir détruit Valence à San Siro (4-1)

J.L. avec AFP

— 

Alejandro Gomez, un numéro 10 à l'anciennes aux commandes de l'Atalanta Bergame.
Alejandro Gomez, un numéro 10 à l'anciennes aux commandes de l'Atalanta Bergame. — L'Atalanta continue à émerveiller l'Europe

Où s'arrêtera l'Atalanta ? Toujours aussi irrésistible offensivement, le club de Bergame n'a pas tremblé à l'heure de découvrir les 8e de finale de la Ligue des champions et peut déjà penser à l'étage du dessus après avoir battu Valence 4-1 mercredi au match aller à Milan. C'est donc la provinciale Bergame qui aura de nouveau éveillé San Siro à l'Europe, alors que l'Inter Milan et l'AC Milan ne fréquentent plus le Top 16 européen depuis 2012 et 2014 respectivement.

L'Atalanta a pris le relais et ils étaient plus de 40.000, un tiers des habitants de la ville, pour voir la suite de cet incroyable parcours, débuté par trois défaites lors des trois premières journées de la phase de poules. Ils ont assisté à un spectacle auquel ils sont finalement habitués, mais dans un environnement différent, celui de la Serie A.

Car comme dans le championnat d'Italie, dont elle possède de très loin la meilleure attaque, l'Atalanta a joué sans cesse vers l'avant et pour le but. Elle en a été récompensée de quatre buts, qui lui donnent un avantage considérable en vue du match retour le 10 mars à Mestalla. « On savait où frapper et comment gérer la partie, s'est réjoui Alejandro Gomez, le petit meneur argentin de l'Atalanta. On a concrétisé nos occasions et c'est un très bon résultat. Tous ces gens venus ici depuis Bergame, 45.000, 47.000... C'est quelque chose d'unique, un fantastique souvenir qui restera toute notre vie. Pour le but encaissé, à vouloir jouer au ballon, on prend des risques. On ne voulait pas encaisser de but mais on va à Valence avec un très bon résultat». Vivement le retour.