Mercato: Adil Rami cherche un nouveau club et rêve encore de disputer l'Euro 2020

FOOTBALL Bon, déjà il faut qu'il rejoue au foot, et ensuite on verra hein

N.C.

— 

Adil Rami est en situation d'échec à Fenerbahçe, où il avait signé à l'été 2019 après son licenciement de l'OM.
Adil Rami est en situation d'échec à Fenerbahçe, où il avait signé à l'été 2019 après son licenciement de l'OM. — CELLARD MATHIEU/SIPA

Adil Rami est en train de rater son pari. Licencié par l'OM en juillet dernier, le défenseur voulait se relancer à Fenerbahçe. Mais il n’a disputé que cinq rencontres, et les prochains mois ne s’annoncent pas forcément meilleurs. Alors il cherche un nouveau point de chute en cette fin de mercato, car comme il l’a expliqué au Parisien, il se sent encore assez en forme pour évoluer au plus haut niveau.

« Je crois au karma, ça va tourner »

« Ma priorité, c’est de jouer. Je suis bien physiquement, bien dans ma tête (…). Pourquoi pas la France pour une revanche ?, interroge le joueur de 34 ans. Cela me plairait de montrer que je suis encore là, dans mon pays. »

Preuve qu’il ne se sent vraiment pas fini, le champion du monde n’hésite pas à afficher ses ambitions… pour l’Euro, l’été prochain. « Rien n’est impossible, je continue à rêver alors pourquoi pas viser l'Euro 2020, dit-il. Je me suis toujours donné les moyens d’atteindre mes objectifs, je ne me fixe aucune limite. Et je crois aussi beaucoup au karma. Cela va tourner. » Là, il faudrait quand même qu’il fasse très, très fort pour convaincre Didier Deschamps​ de lui faire à nouveau une petite place en équipe de France.