VIDEO. Open d’Australie : Une joueuse abandonne à cause des fumées toxiques des incendies

TENNIS Dalila Jakupovic a dû abandonner en qualifications de l’Open d’Australie à cause de l’air irrespirable

William Pereira

— 

Jakupovic a dû abandonner
Jakupovic a dû abandonner — ESPN

Elle menait une manche à zéro et était à une balle du tie-break dans la seconde. Pourtant, Dalila Jakupovic a été contrainte à l’abandon dans l’atmosphère irrespirable de Melbourne, où elle jouait les qualifs de l'Open d'Australie. Elle ne pouvait tout simplement plus respirer, ni tenir debout. « C’était plus facile de respirer au sol. J’avais vraiment peur. J’avais peur de m’effondrer, c’est pour ça que je me suis mise par terre. Je ne pouvais plus marcher », a expliqué la joueuse en conférence de presse.

Plusieurs joueurs et joueuses du circuit principal se sont déjà indignés de la situation à Melbourne, où l’air est considéré comme toxique. Le Belge Steve Darcis s’interroge des différences de traitement entre les joueurs et le reste de l’humanité sur place : « dire à tout le monde de rester à l’intérieur et de respecter le calendrier ! ? Très bien joué… » Et Elina Svitolina de souligner preuve à l’appui, que la qualité de l’air n’est pas adaptée à la pratique sportive. L’organisation du tournoi a écarté ces derniers jours la thèse de l’annulation de la première levée du Grand Chelem.