Ballon d'Or : Mbappé le Kirghize, l'Afrique préfère Messi à Mané... Ce qu'on retient du détail des votes

FOOTBALL On a scruté dans les détails les votes pour vous en livrer la substantifique moelle

B.V.

— 

Messi a remporté son sixième Ballon d'Or.
Messi a remporté son sixième Ballon d'Or. — FRANCK FIFE / AFP

Chaque année, c'est le meilleur moment du Ballon d'Or. Non, pas le moment où l’on découvre qui de Messi ou de Cristiano va recevoir un énième trophée, mais celui où l'on scrute les détails du vote. Parce qu’on y trouve toujours des choses intéressantes, des petites pépites qui rendent notre mardi matin un peu plus chatoyant. On vous en a trouvé dix, rien que pour vous.

La France a voté Mané

Commençons par le commencement, notre vote à nous. Enfin, en l’occurrence, celui de Pascal Ferré, journaliste historique de France Football, qui représente donc notre pays parmi le collège de 176 journalistes du monde entier invités à donner leur top 5. Voici le vote de Pascal Ferré, donc :

1. Mané
2. Messi
3. Van Dijk
4. Cristiano
5. Bernardo Silva

L’Europe a voté massivement pour Van Dijk

C’est le Ballon d'Or des pays européens. Virgil Van Dijk, le défenseur de Liverpool, vainqueur de la C1 et considéré comme l’un (le ?) des meilleurs défenseurs du monde, est arrivé en tête des votes du Vieux continent. Le Néerlandais a recueilli 231 points contre 194 pour Messi, et 151 pour Cristiano. Plus largement, Van Dijk a plus souvent été en tête du classement (69 contre 61) que l’Argentin, mais a été victime de la dispersion des voix entre tous les joueurs de Liverpool (Mané, Alisson…). Un peu comme les Bleus l’an passé.

L’Afrique a préféré Messi à Mané

Si Virgil Van Dijk a remporté l’Europe (et l’Asie), Lionel Messi arrive en tête dans les quatre autres continents. Chez lui en Amérique du Sud, évidemment. Mais, plus surprenant, en Afrique aussi, où Sadio Mané pouvait pourtant espérer mieux que sa deuxième place (187 contre 170). Mané n’est premier que dans 24 % des votes en Afrique, contre 55 % pour Messi en Amérique du sud.

Le journaliste sri lankais ne voit pas les mêmes matchs que vous

Cela fait quelques années que le journaliste sri lankais nous régale au moment de produire son vote pour le Ballon d'or. En 2017, par exemple, Hafiz Marikar aurait donné la timbale à Bonucci (!), devant De Gea (!!) et Falcao (!!!). Cette année, c’est encore très éloigné de ce que ses petits compères ont voté. Voici le top 5 du Sri Lanka :

1. Alexander-Arnold
2. Aubameyang
3. Griezmann
4. Lewandowski
5. Ter Stegen

Des choix qui lui valent de se faire épingler sur sa page Facebook par des fans du monde entier. C’est pas de tout repos d’être votant pour le Ballon d'Or.

La page Facebook du votant sri lankais
La page Facebook du votant sri lankais - Capture d'écran

Nouvelle-Zélande et Seychelles ont été les deux seules à donner le top 5 dans l’ordre

Les rois du loto foot se trouvent en Nouvelle-Zélande et aux Seychelles. Ces deux journalistes sont les seuls à avoir donné, dans l’ordre, le top 5 de ce Ballon d'Or (Messi, Van Dijk, Ronaldo, Mané, Salah). Ce sont eux, les vrais connaisseurs.

Mbappé a ses fans : le Kirghizistan et la Slovénie

Lui-même avait dit qu’il ne « méritait même pas » le podium. Pourtant, deux pays ont fait de Mbappé leur n°1 lors du vote. L’un en Europe, la Slovénie, l’autre un peu plus surprenant, le Kirghizistan. Mbappé a donc un fan qu’il ne soupçonnait pas du côté de Bichkek. Toujours bon à prendre.

Didier Drogba et Kylian Mbappé prennent un selfie lors de la cérémonie du Ballon d'or, le 2 décembre 2019.
Didier Drogba et Kylian Mbappé prennent un selfie lors de la cérémonie du Ballon d'or, le 2 décembre 2019. - FRANCK FIFE / AFP

Benzema a aussi son fan

C'était peut-être la saison de sa vie, mais faute de victoire en Ligue des champions, Karim Benzema n’a pas eu un franc succès dans ce Ballon d'Or 2019. En tout et pour tout, un seul pays a cité le Madrilène dans son top 5. Mais pas n’importe quel pays puisqu’il s’agit de l’Argentine, un vrai pays de foot. Il y prend la 5e place.

Le meilleur supporter des Reds est au Guatemala

Il paraît qu’on chante une version acoustique magnifique de You’ll never walk alone au Guatemala. Le journaliste votant dans ce petit pays d’Amérique centrale a en effet fait une spéciale Liverpool avait quatre votes sur cinq en faveur des Reds : 1. Alisson 2. Van Dijk 3. De Jong 4. Firmino 5. Salah. La question à 1.000 euros, qu’est-ce que De Jong vient foutre là ?

On n’est pas près de voir un gardien Ballon d'Or

Il pouvait difficilement faire une meilleure saison. Vainqueur de la Copa America avec le Brésil et de la Ligue des champions avec Liverpool, le gardien Alisson Becker n’a pas exactement eu les faveurs des votants. Il termine 7e du classement avec seulement deux pays ayant fait de lui leur Ballon d'Or : la Côte d’Ivoire et donc le Guatemala. Bref, on n’est pas près de voir un gardien avec la récompense suprême. Enfin, il pourra toujours se consoler avec le premier Trophée Yachine du meilleur gardien, créé cette année.

Le Brésil n’est pas rancunier

C'était l'une des polémiques de l'été​. Messi, mauvais perdant, accusait le Brésil d’avoir été aidé par les arbitres lors de la demi-finale de la Copa America perdue par son Argentine. Un élan complotiste dont le journaliste brésilien ne lui a pas tenu rigueur, puisqu’il a donné la première place et cinq points à Messi. A noter qu’aucun brésilien ne figure dans le classement de Cleber Machado, de TV Globo.