TFC : Ça n’a pas traîné… Antoine Kombouaré devient le nouvel entraîneur de Toulouse

FOOTBALL Antoine Kombouaré succède à Alain Casanova sur le banc du TFC. L’entraîneur de 55 ans s'est engagé jusqu'en juin 2021 avec l'actuel barragiste de Ligue 1

B. C. avec N. S.

— 

Antoine Kombouaré, alors entraîneur de Dijon, lors d'un quart de finale de Coupe de France au Parc des Princes face au PSG, le 26 février 2019.
Antoine Kombouaré, alors entraîneur de Dijon, lors d'un quart de finale de Coupe de France au Parc des Princes face au PSG, le 26 février 2019. — J.E.E. / Sipa
  • Antoine Kombouaré a été nommé entraîneur du TFC ce lundi.
  • Le technicien de 55 ans succède à Alain Casanova, qui a quitté son poste jeudi dernier.
  • Le Calédonien, qui arrive avec trois adjoints, sera chargé de redresser la trajectoire d’une équipe mal partie, à la 18e place de L1.

Depuis jeudi et le départ d’Alain Casanova, son nom circulait en tête de liste des entraîneurs potentiels du TFC. C’est désormais officiel :  Antoine Kombouaré, sans poste depuis son départ de Dijon en fin de saison dernière, prend place sur le banc toulousain. Il a signé ce lundi un contrat jusqu’en juin 2021. Le technicien de 55 ans fera ses grands débuts au Stadium samedi contre Lille.

Comme avec le club bourguignon qu’il avait rejoint en janvier dernier après son limogeage de Guingamp, et qu’il a réussi à maintenir en Ligue 1 en passant par la case barrages, aux dépens de Lens, l’ancien coach du PSG aura fort à faire. L'actuel 18e et barragiste n’a plus gagné de match officiel depuis le 31 août : il reste sur trois défaites et deux nuls.

Denis Zanko n’aura assuré qu’un intérim de quatre jours, le temps d’une victoire en amical contre le club espagnol d’Eibar, jeudi soir à Pau (2-0). Le directeur technique du centre de formation a dirigé sa dernière séance ce lundi matin en compagnie de l’ancien staff, à l’exception de l’adjoint Jonathan Alves et de l’entraîneur des gardiens Josep Pascual Trabal, deux proches de Casanova.

Mais le club s’était lancé d’emblée à la recherche d’une solution externe. Et le CV du Kanak a séduit le président Olivier Sadran, qui gardait sous la main celui de l'Aveyronnais Frédéric Hantz, très intéressé lui aussi.

Une réputation de meneur d’hommes

Habitué des terrains de Ligue 1, l’ancien défenseur central devra être à la hauteur de sa réputation de meneur d’hommes, censé secouer des Violets parfois amorphes. Il arrive avec deux de ses fidèles, l’entraîneur adjoint Yves Bertucci et le préparateur physique Michel Dufour, ainsi qu’avec l’ancien gardien du TFC (entre autres) Rudy Riou, en charge des portiers.

Toulouse est le huitième club professionnel entraîné par Kombouaré, après Strasbourg, Valenciennes, le PSG, Al-Hilal (Arabie Saoudite), Lens, Guingamp et Dijon. Il a glané une Coupe de France en 2010 avec Paris.